Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉDITION du GÉNOME: Modifier les gènes, mais avec la lumière en plus

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 3 heures
Journal of the American Chemical Society

Il s’agit presque d’une option supplémentaire à la technique de mieux en mieux connue d’édition de gènes CRISPR / Cas9, dans laquelle l’enzyme Cas9 va cibler un gène à remplacer. En introduisant dans Cas9 un interrupteur de lumière, l’outil d'édition devient encore plus précis, grâce à son contrôle optique. Ces chercheurs de l’Université de Pittsburgh montrent ainsi, dans le Journal of the American Chemical Society, qu’il est désormais possible, grâce à ce repérage lumineux, de choisir de modifier le génome, d’une cellule, au temps "t" et à un site encore plus précis de l’ADN.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Cette technologie d'édition de gènes nommée CRISPR Cas (CRISP pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats) permet concrètement d'introduire des changements dans la séquence d'ADN des cellules. La technologie permet de modifier précisément certains gènes, en fonction d'objectifs cliniques. Elle consiste à injecter l'enzyme Cas9, qui va se lier à l'ADN à des endroits précis de façon à cibler un gène problématique, qui est ensuite remplacé ou réparé par une autre molécule introduite au même moment. Mais ici, les chercheurs ont pu introduire, dans Cas9, une enzyme activée par la lumière.


Contrôler le processus avec encore plus de précision, en utilisant la lumière, c'était l'objectif de cette recherche de l'équipe du Pr Deiters, professeur de chimie à l'Université de Caroline du Nord. A l'issue d'une série d'expériences, l'équipe identifie un résidu d'acide aminé (de lysine) dans Cas9 la protéine et parvient à le remplacer par un analogue activable par exposition à la lumière. La lumière déclenchant à la fois l'activation lumineuse de l'enzyme et l'édition de gènes.

Le contrôle optique va permettre encore un meilleur contrôle spatial et temporel et va contribuer à éliminer les «effets hors-cible » pour aboutir à des thérapies géniques hyperciblées.

Source: Journal of the American Chemical Society April 23, 2015 DOI: 10.1021/ja512664v Optical Control of CRISPR/Cas9 Gene Editing

Lire aussi:

ÉDITION du GÉNOME: Un mode d'emploi en 3 dimensions

Plus sur CRISPR-Cas9

Autres actualités sur le même thème