Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: La consommation d'alcool compromet la fonction du placenta

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 4 semaines
PLoS ONE

Cette nouvelle étude, de l’Université de Manchester, sur la consommation d’alcool durant la grossesse apporte un nouvel argument choc pour dissuader une fois pour toute, les femmes qui conçoivent un enfant. Pour cause, c’est le placenta, sa croissance et sa fonction qui sont directement impactés, et pour toute la grossesse, selon les conclusions, présentées dans la revue PLoS ONE.


Il s'agit d'une consommation à des niveaux modérés (ou élevés) dans les premiers stades de la grossesse qui ralentit la croissance cellulaire dans le placenta, l'organe normalement chargé de fournir tout ce dont l'enfant a besoin pour se développer jusqu'à la naissance.

Les chercheurs ont étudié l'effet de l'alcool et de l'acétaldéhyde issu de sa dégradation, sur ​​des placentas, aux premières semaines de la grossesse, une période critique pour le développement normal des organes du nourrisson.

Ils constatent une croissance cellulaire réduite avec des niveaux de consommation moyens et élevés sans que les cellules qui relient le placenta à la mère soient néanmoins affectées. L'alcool, à de faibles concentrations équivalentes à 1 à 2 verres ne semble pas avoir d'effet sur la croissance ou la fonction du placenta.

L'alcool à des niveaux modérés à élevés –et pas l'acétaldéhyde- réduit le transport d'un acide aminé important, la taurine, de la mère à l'enfant à travers le placenta. Or cet acide aminé est vital pour le cerveau et le développement physiologique. Cette réduction de taurine peut entraîner des effets négatifs sur le comportement et le développement physique et pourrait contribuer à expliquer les symptômes neurologiques observés chez les enfants de mères alcooliques.

Des effets néfastes sévères sur le placenta : Ces résultats montrent que des niveaux d'alcool qui peuvent sembler « raisonnables » (en population générale) peuvent entraîner, en tout début de grossesse, des effets néfastes sévères sur le placenta, c'est-à-dire pour toute la durée de la grossesse.

Certains experts suggèrent même des effets liés à la consommation d'alcool juste avant la conception. Car il peut aussi s'écouler quelques semaines avant la découverte de la grossesse.

Source: PLoS ONE February 04, 2014 DOI: 10.1371/journal.pone.0087328 Detrimental Effects of Ethanol and Its Metabolite Acetaldehyde, on First Trimester Human Placental Cell Turnover and Function

En savoir plus sur les effets de l'alcool Durant la grossesse

Autres actualités sur le même thème

Pages