Vous recherchez une actualité

Actualités

IMPULSIVITÉ: Un trait héréditaire pour une bonne moitié

Actualité publiée il y a 2 années 10 mois 2 semaines
Neuropsychopharmacology

L'impulsivité est une forme de capacité d'adaptation dans des situations qui exigent une réponse immédiate mais c'est aussi un trait majeur de certaines maladies psychiatriques et neurologiques comme la schizophrénie, les troubles bipolaires, la toxicomanie et…de l’obésité. Cette étude, publiée dans la revue Neuropsychopharmacology, montre l’importance de la composante génétique et incite à se mettre à la recherche des gènes responsables.

Les chercheurs de l'Université de Washington la définissent comme la tendance, face à un choix, d'opter pour une récompense plus petite mais immédiate au lieu d'une récompense plus importante mais différée. Ils expliquent que pouvoir identifier les gènes et protéines en cause permettra de mieux comprendre les nombreux troubles psychiatriques qui impliquent la prise de décision impulsive.


L'étude menée auprès de 602 jumeaux montre que :

· ce trait d'impulsivité a généralement tendance à se réduire au fur et à mesure de l'avancée en âge et que cette évolution est déjà significative chez les adolescents âgés de 18 ans vs un plus jeune âge. Cependant, une fois l'âge pris en compte, les gènes pèsent pour environ la moitié des différences d'impulsivité entre les individus.

· Enfin, ces « gènes de l'impulsivité» peuvent inclure des gènes codant pour des enzymes qui synthétisent le neurotransmetteur sérotonine et les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau.

· Rappelons ici, l'implication, déjà documentée, du gène FTO, dans l'obésité.

Ainsi, les gènes liés à la sérotonine apparaissent ici comme des cibles en puissance pour de nouveaux traitements contre la toxicomanie et d'autres troubles impliquant le choix impulsif. Ainsi, des études sont déjà en cours, portant sur l'ADN de jusqu'à 25.000 participants, pour identifier des gènes spécifiques impliqués dans l'impulsivité. A la clé, au-delà d'une meilleure compréhension des troubles psychiatriques « associés », c'est une étape vers une meilleure compréhension d'un trait de comportement fréquent qui peut avoir des effets profonds sur la vie quotidienne et le bien-être mental.

Autres actualités sur le même thème

Pages