Vous recherchez une actualité
Actualités

INFECTIONS : Après le cuivre, le zinc

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 4 jours
Inserm et Cell Host & Microbe

Le zinc serait bénéfique pour notre système immunitaire qui l’utilise pour intoxiquer les microbes tels que le bacille de la tuberculose ou la bactérie E. coli. Ce mécanisme de défense naturelle contre les infections, mis en évidence par une équipe internationale, dont des chercheurs de l’Inserm, avait déjà été suggéré pour d’autres métaux lourds comme le cuivre. Cette étude, publiée dans l’édition du 15 septembre de la revue Cell Host & Microbe permet d’envisager de nouvelles pistes de développement de nouveaux antibiotiques et de nouveaux vaccins. Notre système immunitaire détruit les microbes en les privant de nutriments essentiels comme les métaux lourds, notamment le fer, explique l’Inserm. Mais selon cette étude, c’est le mécanisme inverse, c’est-à-dire le stockage de métaux lourds par les cellules immunitaires qui intoxiquerait les microbes.

Les chercheurs ont mis en évidence ce phénomène sur la bactérie de la tuberculose (Visuel ci-contre) ainsi que sur Escherichia coli. Ce même résultat, pour E. coli avait été obtenu avec le cuivre, en juin dernier, avec une expérience de laboratoire menée à l'Université de Southampton qui démontrait que sur une surface de cuivre sec, 10 millions de bactéries E. coli sont éliminées en 10 minutes.


Le zinc bénéfique pour le système immunitaire: Les chercheurs ont ici démontré que les cellules du système immunitaire (macrophages) ayant ingéré M. tuberculosis ou E. coli, accumulaient du zinc et que les microbes exposés produisent alors des protéines dont la fonction est de rejeter ce zinc.

Au-delà d'une piste de stratégie de lutte contre la tuberculose, ces résultats ouvrent d'autres indications à la suplémentation en zinc qui pourrait être une base de nouveaux antibiotiques ou de nouveaux vaccins.

Sources: Communiqué Inserm et Cell Host & Microbe, 14 septembre 2011 Volume 10, Issue 3, 248-259, 15 September 2011 doi:10.1016/j.chom.2011.08.006 « P1-type ATPases mediate microbial resistance to zinc poisoning in human macrophages » (Vignette Inserm, visuel CDC)

Autres actualités sur le même thème