Vous recherchez une actualité
Actualités

INFERTILITÉ masculine: Sous-vêtements trop serrés, spermatozoïdes à faible motilité

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 2 semaines
Human Reproduction

Les allégations selon lesquelles le tabagisme et l'alcool nuisent au sperme sont remises en question avec cette étude britannique. Mais les conclusions, publiées dans l’édition du 12 juin, de la revue Human Reproduction, évoque un autre facteur de risque (modifiable). Le type de sous-vêtements porté pourrait bien avoir un impact sur la qualité du sperme.

Cette recherche a étudié, en fait, les modes de vie et les antécédents médicaux d'hommes ayant des problèmes de fertilité et dont les spermatozoïdes avaient une motilité normale ou réduite. Alors qu'ici, et contrairement à de précédentes études ou aux recommandations actuelles (du NICE britannique par exemple) les chercheurs n'ont trouvé aucune association entre la motilité des spermatozoïdes et le tabagisme, l'alcool ou encore l'usage de drogues récréatives ou le surpoids, en revanche, le port de vêtements et de sous-vêtements serrés a été associé à une motilité réduite des spermatozoïdes.


Cette étude cas-témoins, menée par des chercheurs de l'Université de Manchester, de Sheffield et d'Alberta au Canada auprès d'hommes âgés de 18 ans et plus, fréquentant 14 cliniques de fertilité a regardé les facteurs de mode de vie, de santé, sociaux sur une période de 37 mois à partir de janvier 1999. Ces hommes étaient admissibles s'ils avaient essayé sans succès de concevoir et après au moins 1 an de rapports sexuels non protégés. Pour éviter les biais liés à des modifications de style de vie, ces hommes n'avaient aucune connaissance des résultats de leur analyse de sperme. Le sperme a été analysé pour évaluation de sa qualité et de sa motilité et sur la base des normes de l'Organisation mondiale de la Santé. Les hommes ont ensuite été répartis en 2 groupes:

· Les hommes avec spermatozoïdes à motilité faible (780 cas)

· Les hommes avec spermatozoïdes à motilité normale (1.469 contrôles)

Les chercheurs constatent, vs témoins, que les hommes ayant des spermatozoïdes à motilité faible étaient plus susceptibles,

· d'avoir eu des antécédents de chirurgie des testicules (OR : 2,39 IC : 95% de 1,75 à 3,28)

· d'exercer un travail manuel (OR : 1,28, IC : 95% de 7,1 à 1,53)

· d'être sans emploi (OR : 1,78, IC : 95% de 1,22 à 2,59)

· d'être de race noire (OR : 1,99, IC à 95% de 1,10 à 3,63)

mais moins susceptibles de,

· porter des shorts boxer (OR : 0,76, IC : 95% de 0,64 à 0,92)

· d'avoir déjà conçu (OR : 0,71, IC : 95% de 0,60 à 0,85)

Et donc, aucune association significative n'a été trouvée avec la consommation de tabac et d'alcool, l'usage de drogues récréatives, un IMC élevé ou des antécédents de fièvre ou les oreillons. Éviter les sous-vêtements serrés et l'exposition à certains produits chimiques dans certains métiers manuels, font donc aussi partie, selon les chercheurs, des facteurs de risque modifiables de baisse de motilité des spermatozoïdes et donc d'infertilité.

Source: Human Reproduction, doi: 10.1093/humrep/des183 First published online: June 12, 2012 Modifiable and non-modifiable risk factors for poor semen quality: a case-referent study.

Accéder aux dernières actualités sur l'Infertilité masculine

Autres actualités sur le même thème