Vous recherchez une actualité
Actualités

INFERTILITÉ, MÉNOPAUSE précoce, le tabac oxyde la santé des femmes

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 3 jours
Tobacco Control

Le tabagisme, actif et/ou passif est associé à l'infertilité et à la ménopause précoce, avec un effet accélérateur qui peut atteindre 2 ans d’avance, révèle cette étude newyorkaise, dans la revue Tobacco Control. Des preuves supplémentaires, s’il en fallait, sur les effets néfastes des toxines de la fumée du tabac, sur la reproduction et l’équilibre hormonal chez la Femme.

Les chercheurs du Roswell Park Cancer Institute (New York) ont analysé les données d'habitudes de tabagisme, actif et passif, les troubles ou problèmes de fertilité, l'âge à la ménopause naturelle chez 93.676 femmes ménopausées, âgées de 50 à 79 ans, participant à la cohorte Women's Health Initiative Observational Study (WHI OS). Les données complètes -y compris pour le partenaire- étaient finalement disponibles pour 88.732 participantes.


- 79.690 de participantes sur les 93.676 ont eu une ménopause naturelle avec, au moment de l'analyse, absence de règles sur au moins 12 mois consécutifs.

- Les problèmes de fertilité étaient définis comme une difficulté à concevoir sur une durée de 12 mois et plus.

- Pour le tabagisme actif, le nombre de cigarettes fumées par jour, l'âge de l'expérimentation et la durée du tabagisme régulier ont été pris en compte.

- Pour le tabagisme passif, la durée d'exposition, au foyer ou sur le lieu de travail a été prise en compte.

L'analyse constate que,

· 15,4% des participantes présentent des problèmes de fertilité,

· 45% des participantes ont vécu une ménopause avant l'âge de 50 ans,

· l'exposition au tabac est associée à un risque accru d'infertilité et de ménopause précoce,

· les niveaux les plus élevés d'exposition au tabac sont associés avec une arrivée de la ménopause 1 à 2 ans plus tôt chez les fumeuses actives et/ou passives vs femmes jamais exposées à la fumée du tabac : la ménopause est avancée de 22 mois pour les femmes qui ont commencé à fumer avant l'âge de 15 ans, de 18 mois chez les femmes qui fument 25 cigarettes par jour ou plus, de 13 mois chez les femmes fortement exposées à la fumée secondaire.

· En comparaison avec les non-fumeuses, les fumeuses actuelles ou les ex-fumeuses présentent un risque accru de 14% d'infertilité et de 26% de ménopause avant l'âge de 50 ans.

· Le tabagisme actif a un effet plus significatif que le tabagisme passif : l'âge moyen de la ménopause était significativement plus précoce chez les fumeuses que chez les non-fumeuses exposées au tabagisme passif.

· Etre exposé au tabagisme passif, 10 ans durant l'enfance, 20 ans avec un partenaire fumeur, 10 ans sur le lieu de travail accroît de 18% le risque de problèmes d'infertilité.

Les auteurs rappellent que la ménopause précoce est elle-même associé à un risque de décès prématuré. Ici, ce sont bien les toxines présentes dans la fumée de tabac qui entraînent ces effets néfastes sur de nombreux aspects de la reproduction et viennent perturber la production et l'activité hormonale.

Autres actualités sur le même thème