Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE CARDIAQUE: Bientôt un home-test salivaire pour la détecter

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 4 jours
QUT

Un test salivaire pourrait prochainement venir remplacer les tests sanguins pour détecter l'insuffisance cardiaque, selon ces nouvelles données apportées par une équipe australienne de Brisbane. Une nouvelle option non invasive pour démasquer plus régulièrement ce tueur silencieux. En cours d'élaboration au Quinsland University of Technology (QUT) ce nouveau test, qui vient d’être primé, pourrait permettre une détection simple, rapide, en routine de ville comme à la maison.

L'insuffisance cardiaque est une maladie chronique, dans laquelle le cœur ne pompe pas le sang aussi bien qu'il le devrait. Ceci signifie que le sang ne peut pas fournir suffisamment d'oxygène et d'éléments nutritifs au corps pour lui permettre de fonctionner normalement. Ceci peut, par exemple, entraîner une fatigue musculaire et une mauvaise élimination des déchets. Elle survient en raison d'une affection, comme une coronaropathie, une crise cardiaque ou une hypertension artérielle, qui a endommagé le cœur. L'insuffisance cardiaque est plus fréquente avec l'âge. Environ 1 % des personnes de moins de 65 ans souffrent d'insuffisance cardiaque, tandis que 7 % des personnes de 75 à 84 ans en sont atteintes et 15 % des personnes de plus de 85 ans. 26 millions de personnes sont diagnostiquées avec une insuffisance cardiaque chaque année dans le monde et le vieillissement de la population pourrait accroître rapidement la prévalence de la maladie. En France, malgré une réduction significative de la mortalité entre 2000 et 2010, l'insuffisance cardiaque reste avec près de 24.000 décès par an, une cause de mortalité fréquente en France, notamment chez les personnes âgées.


« La beauté de la salive », explique le professeur Punyadeera du QUT qui a mené ce développement, « est la simplicité du recueil de l'échantillon. Vous pouvez surveiller votre santé cardiaque à la maison, grâce à un test simple et non-invasif ».

Le test repose sur la détection d'une protéine appelée galectine-3, un biomarqueur spécifique d'insuffisance cardiaque et dont les niveaux peuvent prédire les complications ou la nécessité d'une hospitalisation. Ainsi, si le test détecte des niveaux élevés de galectine-3, cela indique que la personne a besoin d'attention et de surveillance cardiaque.

Enfin, le test peut être couplé à un système d'e-santé, permettant d'envoyer les données du test salivaire au médecin généraliste ou au cardiologue, qui peut ainsi aviser sur le traitement et conseiller son patient.

Autres actualités sur le même thème