Vous recherchez une actualité
Actualités

Le TAI-CHI, redonne du cœur et assouplit les artères des personnes âgées

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 4 semaines
European Journal of Preventive Cardiology

Cette étude menée par des chercheurs de l'Université polytechnique de Hong Kong et de l'Université de l'Illinois, sur la santé cardiaque des personnes âgées qui ont fait du tai-chi montre, à nouveau, que cet art ancien, très populaire en Extrême-Orient, peut stimuler le cœur des seniors. Cet exercice lent de plus en plus pratiqué à travers le monde renforce aussi équilibre, force et souplesse.

L'étude révèle que les personnes âgées qui pratiquent le tai-chi régulièrement ont aussi des artères plus « élastiques », une force musculaire plus élevée dans les genoux. Alors qu'avec le vieillissement, les artères perdent naturellement de leur élasticité, le tai-chi apporte une plus grande compliance artérielle, associée à une meilleure santé circulatoire.


Les chercheurs ont examiné l'association entre la pratique du tai chi, la compliance artérielle et la force musculaire. La compliance artérielle est une mesure de la façon dont les artères se dilatent et se contractent en réponse au flux sanguin. La rigidité artérielle est étroitement associée à des maladies cardio-vasculaires comme l'hypertension artérielle, les AVC et autres maladies cardiaques. L'aérobie a déjà été associé à une réduction de la rigidité artérielle chez les personnes âgées, mais de récentes recherches l'ont suggéré sans effet significatif sur la force musculaire. Ce qui serait l'idéal, disent les chercheurs, serait une forme d'exercice qui améliore à la fois l'élasticité artérielle et la force musculaire. La force musculaire est un atout important chez les personnes âgées pour améliorer la stabilité et contribuer à prévenir les chutes.

Les chercheurs ont recruté à Hong Kong 65 personnes âgées en moyenne de près de 78 ans. 29 des participants (9 hommes et 20 femmes) ont été recrutés dans des clubs locaux de tai chi et pratiquaient le tai-chi un minimum de 1,5 heures par semaine depuis au moins trois ans. 6 autres hommes et 30 femmes ont été recrutés dans les centres de personnes âgées et n'avaient aucune expérience antérieure du tai-chi, mais pratiquaient des activités physiques d'intensité légère telles que des promenades ou randonnées. Les chercheurs ont relevé les mesures de taille, de poids et d'indice de masse corporelle (IMC), renseigné la pratique de l'activité physique pour classer les participants en 3 niveaux différents d'activité physique habituelle, légère, modérée et intensive. Un «système de profilage cardiovasculaire» combinant des mesures du pouls, pression artérielle et des mesures échographiques, a également permis de mesurer la compliance artérielle chez les participants. La force musculaire -forces concentrique et excentrique- dans le genou a également été évaluée par une machine spécialisée.

A l'analyse, le tai chi démontre son effet bénéfique sur tous les tableaux étudiés :

· Sur la santé artérielle,

· et sur la force musculaire excentrique (mais pas sur la force musculaire concentrique) des muscles du genou.

· Sur la pression artérielle : 61% des sujets témoins avaient une pression artérielle plus élevée que le groupe tai chi (38%).

· Sur l'IMC : Les témoins présentaient un IMC significativement plus élevé que le groupe tai chi.

Le tai-chi est donc un exercice physique adapté pour les personnes âgées qui souhaitent améliorer à la fois leur fonction cardiovasculaire, avec un effet également sur la compliance artérielle, et leur force musculaire.

Source: European Journal of Preventive Cardiology, April 4 2012 doi: 10.1177/2047487312443483 Tai Chi, arterial compliance, and muscle strength in older adults. (Visuel NHS)

Lire aussi : PRÉVENTION des CHUTES des personnes âgées : La pratique du tai-chi recommandée

INSUFFISANCE CARDIAQUE: Le tai-chi, bon pour la qualité de vie, l'humeur et l'auto-efficacité -

Autres actualités sur le même thème