Vous recherchez une actualité
Actualités

L'EXERCICE PHYSIQUE prévient la démence chez les personnes âgées

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 6 jours
Stroke

Cette étude présentée dans Stroke, la revue de l’AHA, montre tout le bénéfice d’une activité physique régulière chez les personnes âgées, sur la réduction du risque de démence, et cela, indépendamment de l'âge, de l'éducation ou des antécédents d'AVC ou le diabète. En synthèse, 30 minutes d'activité physique 3 fois par semaine ont un impact significatif sur la santé du cerveau.

Cette étude prospective multinationale européenne a porté sur les évaluations annuelles cognitives, sur une durée de 3 ans, de 639 participants, âgés de 60 à 70 ans, à 55% des femmes et pratiquant, à 64% une activité physique au moins 30 minutes par jour 3 fois par semaine. L'activité comprenait des cours de gym, la marche ou le vélo. Les chercheurs ont mesuré, par IRM, en début et en fin d'étude les changements de la substance blanche du cerveau, un indicateur de déclin cognitif impliqué dans des troubles tels que la dépression, des difficultés de marche ou encore des troubles urinaires. Ces changements de la substance blanche sont très fréquents chez les personnes âgées et fréquemment associés à des facteurs de risque vasculaires comme l'hypertension et l'AVC. Les auteurs ont suivi par entretiens téléphoniques et visites cliniques la santé cognitive, la qualité de vie perçue et les activités quotidiennes des participants.


À la fin de l'étude, 90 patients étaient atteints de démence, dont 54 de démence vasculaire et 34 de la maladie d'Alzheimer. 147 autres patients avaient développé des troubles cognitifs, mais pas de démence.

Les chercheurs constatent que les personnes âgées, non handicapées, qui exercent régulièrement une activité physique ont réduit leur risque de démence de 40% et de troubles cognitifs de 60%. Cet effet protecteur de l'activité physique régulière est vérifié, indépendamment de l'âge, de l'éducation, des modifications de la substance blanche du cerveau et des antécédents d'AV ou de diabète, précisent les chercheurs.

« Au moins 30 minutes 3 fois par semaine d'activité physique d'intensité modérée pour prévenir la déficience cognitive », concluent les auteurs, un conseil qui vaut, en particulier, pour les personnes présentant des facteurs de risque vasculaires telles que l'hypertension, des antécédents d'AVC, ou le diabète.

Source: Stroke: Journal of the American Heart Association Nov. 1, 2012 Regular physical activity reduces risk of dementia in older people

Lire aussi : EXERCICE PHYSIQUE: Le sport c'est bon pour la Sécu

EXERCICE PHYSIQUE: Inutile d'en faire trop, 30 minutes par jour suffisent -

Accéder aux dernières actualités sur l'Exercice physique

Autres actualités sur le même thème