Vous recherchez une actualité
Actualités

L'EXERCICE PHYSIQUE réduit de 60% le risque de chute avec fracture chez le patient âgé

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 2 semaines
Inserm et BMJ

L’exercice physique est-il un bon moyen de prévenir les chutes et de prolonger l’autonomie chez le patient âgé ? Cette méta-analyse, proposée par une équipe de l’Inserm dans le British Medical Journal vient confirmer cette croyance déjà suggérée par de précédentes études. Une conclusion à rappeler régulièrement, alors que 80% des personnes âgées qui subissent une fracture du col du fémur vont décéder dans l’année et que la prévention des chutes et des blessures associées chez les personnes âgées, à l’heure du vieillissement des populations est devenu un enjeu majeur de Santé publique.

Rappelons qu'en France, chaque année, ce sont environ 9.000 décès de personnes âgées de plus de 65 ans associées à une chute. La mortalité associée à ces chutes augmente rapidement avec l'avancée en âge, dans les deux sexes. Lorsque la chute est responsable de fracture, il s'agit dans la majorité des cas d'une fracture de l'extrémité supérieure du fémur, indirectement responsable d'une mortalité élevée dans les mois qui suivent.


Ici, l'équipe de Patricia Dargent directrice de recherche Inserm ” Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations”, montre après examen de 17 essais portant sur un total de 2.195 participants pratiquant l'exercice et 2.110 témoins sédentaires, âgés de 76 ans que non seulement la pratique de l'exercice réduit les chutes mais aussi leur gravité. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont regroupé, dans les études sélectionnées, les définitions des chutes avec blessures en catégories plus homogènes afin de pouvoir analyser globalement les données et déterminer un niveau de risque pour chaque catégorie de chutes. 4 catégories de chutes ont ainsi été formées: les chutes avec blessures, avec blessures graves, avec fracture(s) et entraînant des soins médicaux.

L'exercice a un effet significatif quelle que soit la sévérité ou la catégorie de chutes considérée : Ainsi, la pratique de l'exercice physique réduit de

· 37% le risque de chutes toutes catégories (RR : 0,63),

· 30% le risque de chutes nécessitant des soins médicaux,

· 43% le risque de chutes avec blessures graves,

· 61% le risque de chutes avec fractures.

Certains programmes d'exercice sont conçus de manière spécifique pour prévenir les chutes chez les personnes âgées, rappellent les auteurs. Ainsi, ce programme exposé dans Age -la revue de l'American Aging Association- conçu spécialement et combinant la musculation et le travail de l'équilibre pour les personnes âgées de plus de 90 ans. Certaines activités, comme le Tai Chi s'avèrent également particulièrement adaptée au Grand âge. Cette étude apporte ainsi « une preuve supplémentaire pour encourager des patients à participer aux programmes d'exercices de prévention des chutes”, conclut le communiqué de l'Inserm. Chaque à chaque personne de trouver l'activité la mieux adaptée.

Autres actualités sur le même thème

Pages