Vous recherchez une actualité
Actualités

L'HYPERTENSION artérielle conduit-elle au diabète?

Actualité publiée il y a 4 années 2 semaines 4 jours
Journal of the American College of Cardiology

C’est un lien très fort qui est confirmé entre hypertension artérielle (HTA) et diabète, deux pathologies a priori déconnectées, par cette étude de l’Université d’Oxford. Même si la preuve s’accumule pour reconnaître aujourd’hui le diabète comme un facteur majeur de risque de maladie cardiovasculaire. Les conclusions, de cette étude menée sur plus de 4 millions de participants, confirment qu’une pression artérielle élevée entraîne un risque accru de diabète, qui peut néanmoins diminuer avec l’âge et l’indice de masse corporelle.

L'étude conclut que les personnes atteintes d'HTA présentent un risque accru de 50% de diabète de type 2. Ils confirment ces résultats avec un examen de la littérature faisant valoir un risque accru jusqu'à 70%.


Il s'agit ici en effet d'une méthodologie solide, comportant une grande étude de cohorte et un examen systématique avec méta-analyse, portant sur l'association entre pression artérielle et diabète de type 2. Les chercheurs ont recueilli les données de pression artérielle, d'indice de masse corporelle (IMC), taux de cholestérol et statut tabagique de 4,1 millions de personnes, âgées entre 30 et 90 ans et exemptes de toute maladie vasculaire ou de diabète au départ de l'étude. Les chercheurs ont ensuite pris en compte les diagnostics de diabète sur 7 années de suivi. L'analyse montre que:

· 186.698 nouveaux cas de diabète ont été recensés au cours de la période d'étude,

· une élévation de la pression artérielle systolique de 20 mmHg est associée à une augmentation de 58% du risque de diabète,

· une élévation de la pression artérielle diastolique de 10 mm Hg est associée à une augmentation de 52% du risque de diabète,

· ces associations observées entre la pression artérielle et le diabète diminuent avec l'augmentation de l'âge et de l'IMC.

Quant à l'examen de la littérature, il a retenu 30 études pertinentes portant au total sur 285.664 participants et 17.388 nouveaux cas de diabète. La méta-analyse conclut à un risque de diabète accru jusqu'à 77% pour une élévation de 20mmHg de la pression artérielle systolique.

La démonstration est probante. Si le diabète était déjà reconnu comme un facteur important d'hypertension artérielle, une pression artérielle élevée peut aussi mener au développement d'un diabète de type 2.

HTA ou diabète peuvent être néanmoins mieux contrôlés par des mesures toutes simples de mode de vie comme le maintien ou le retour à un poids santé, une pratique régulière de l'exercice physique, l'absence ou l'arrêt du tabac et, toujours, un régime alimentaire équilibré.

Source: Journal of the American College of Cardiology 6 October 2015 doi:10.1016/j.jacc.2015.07.059

Usual Blood Pressure and Risk of New-Onset Diabetes: Evidence From 4.1 Million Adults and a Meta-Analysis of Prospective Studies

Plus de 50 études sur l'HTA

Autres actualités sur le même thème