Vous recherchez une actualité
Actualités

NAISSANCE: De trop nombreuses mamans restent sans conseils suffisants

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 6 jours
Pediatrics

Position de couchage du nourrisson, allaitement maternel, vaccination ou encore recours à la « sucette », cette enquête du NIH/Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development dénonce une insuffisance de recommandations des professionnels sur les soins de base à apporter au nourrisson. Les conclusions, présentées dans la revue Pediatrics, et qui valent ici pour les Etats-Unis, appellent plus largement à plus de soutien pour les jeunes mères. Elles donnent enfin l’occasion de rappeler quelques-unes de ces recommandations, en particulier sur le couchage du nourrisson.

En particulier sur le couchage du nourrisson, sur le dos sur un matelas ferme, sans literie ou objets superflus, sans co-sleeping, des recommandations qui si suivies, permettraient d'éviter une mort subite du nourrisson sur 4. Ainsi, les décès infantiles sont largement associés à la pratique du co-sleeping présente dans 74% des cas (de décès de nourrissons de moins de 3 mois), avec le couchage dans un lit d'adulte (50% des cas), la présence d'un objet dans l'environnement de couchage (40% des cas), une mauvaise position de couchage (près de 20% des cas). En revanche, dormir à proximité ou pas trop loin du bébé réduit le risque de décès prématuré (Visuel ci-contre).


Si la littérature scientifique a donc largement confirmé que le respect de ces pratiques permet de réduire le risque de maladies chez les nourrissons, et même de sauver des vies, l'information sur ces pratiques de prévention reste largement insuffisante. Les auteurs ont interrogé plus de 1.000 nouvelles mères, ayant accouché dans 32 établissements différents, pour faire un bilan des conseils de puériculture reçus des médecins, infirmières, ou de membres de la famille ainsi que des médias. Les participantes ont renseigné ces données par questionnaire lorsque leur enfant était âgé de 2 à 6 mois.

· 20% des mères participantes déclarent n'avoir reçu aucun rappel de leur médecin des recommandations actuelles sur l'allaitement ou le couchage du bébé.

· Plus de 50% des mères n'ont reçu aucun conseil sur l'environnement du sommeil de l'enfant, en particulier sur le co-sleeping-qui présente des dangers pour le nourrisson.

· Lorsque des conseils de médecins ou de professionnels sont apportés aux jeunes mamans, ils sont très majoritairement en ligne avec les recommandations.

· cependant, dans 10 à 15%, ce n'est pas le cas pour l'allaitement maternel

· ce n'est pas le cas non plus pour le recours à la sucette,

· et, dans un peu plus de 25%, ce n'est pas le cas pour le couchage de l'enfant. Ainsi, 85% des mères conseillées sur ce point, rapportent avoir été avisées de placer l'enfant sur son dos et dans au moins une autre position, généralement le côté.

· Enfin, parmi les plus de 32% de mères ayant reçu des conseils de couchage incompatibles avec les recommandations, 51% avaient reçu le conseil de coucher l'enfant sur le ventre

« Les nouvelles mères écoutent leurs médecins », commente l'auteur principal, le Dr Marian Willinger, professeur en périnatalogie à l'Eunice Kennedy Shriver National Institute. «Les médecins ont donc l'opportunité d'apporter les bons conseils et d'améliorer ainsi la santé infantile et de sauver des vies ». Certains médecins et autres professionnels ne remplissent pas ce rôle de conseil, soit parce qu'ils ne connaissent pas suffisamment bien ces recommandations soit parce qu'ils sont en désaccord avec certaines d'entre elles, expliquent les auteurs. Enfin, certaines de ces recommandations peuvent donner lieu à une longue conversation, et les contraintes de temps, en particulier à l'hôpital, peuvent aussi être un frein à cette éducation des jeunes mamans.

Plus d'études sur le Couchage du nourrisson

CO-SLEEPING: Et si d'autres facteurs renforçaient le risque de mort subite -

Pour en savoir plus sur l'Allaitement

Accéder aux dossiers :

Sevrage, respecter l'enfant

Allaitement maternel, mixte ou artificiel

Autres actualités sur le même thème