Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION: 70% des bébés consomment beaucoup trop de sel

Actualité publiée il y a 9 années 1 semaine 6 jours
European Journal of Clinical Nutrition

Pour être précis, 70% des petits britanniques âgés de 8 mois ont consommé plus de sel (chlorure de sodium) que le niveau maximum recommandé au Royaume-Uni, parce qu’ils sont nourris avec des aliments salés et transformés, contenant des extraits de levure, de la sauce, des céréales et des aliments en conserve. Cette étude menée par des chercheurs de l'Université de Bristol sur près de 1.200 enfants et publiée dans l’édition en ligne du 29 juillet du European Journal of Clinical Nutrition, rappelle surtout que la consommation courante de lait de vache devrait être évitée chez l’enfant âgé de moins d’un an.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Beaucoup de petits enfants boivent également régulièrement du lait de vache, avec des niveaux élevés de sel plus élevés que le lait maternel ou maternisé, bien que ce lait ne soit pas recommandé avant l'âge d'un an. Des niveaux élevés de sel trop élevés chez le jeune enfant peuvent endommager les reins en développement, fausser le goût et donner de mauvaises habitudes alimentaires aux enfants ce qui peut entraîner des problèmes de santé plus tard dans la vie.


Les chercheurs ont étudié les dossiers alimentaires sur 3 jours continus de 1.178 petits enfants âgés de 8 mois, répartis ensuite en 4 groupes en fonction de leur apport en sel.

Pain et lait de vache en excès: Les chercheurs constatent qu'au Royaume-Uni, la majorité des nourrissons reçoivent leur premiers aliments solides dès l'âge de 3-4 mois avec un apport en sel moyen qui peut atteindre jusqu'au double du maximum recommandé pour ce groupe d'âge (400mg de sodium par jour jusqu'à 12 mois ). Les bébés dans ce groupe de tête de consommation de sel consomment régulièrement du lait de vache comme boisson principale, qui a une teneur plus élevée en sodium et, en moyenne, 3 fois la quantité de pain par rapport au groupe faible consommateur de sel.

Trop d'aliments précuisinés: Au Royaume-Uni comme dans la majorité des pays européens, la majorité du sel consommé est celui ajouté à la nourriture pendant la fabrication des aliments prépréparés, avec une proportion relativement faible ajoutée pendant la cuisson ou à la table. Les apports actuels chez les enfants et les adultes sont beaucoup plus élevés que ceux recommandés par le Nice ((National Institute for Health and Clinical Excellence).

Les nutritionnistes de l'Université de Bristol qui ont mené cette recherche, commentent: «Ces résultats montrent que les apports en sel doivent être considérablement réduits chez les enfants de ce groupe d'âge. Les bébés ont besoin d'aliments spécialement préparés pour eux, sans sel ajouté, il est donc important d'adapter le régime alimentaire de la famille. Des conseils clairs sur les aliments adaptés aux nourrissons sont nécessaires pour les parents. En particulier, le lait de vache ne devrait pas être une boisson courante avant le 1er anniversaire de l'enfant.

Les stratégies de réduction du sel ne seront efficaces qu'avec la coopération de l'industrie alimentaire, ajoutent les auteurs. Les fabricants ont la responsabilité de réduire la teneur en sel des produits alimentaires. Ce processus a déjà commencé en Grande-Bretagne et dans de nombreux pays européens, mais il reste encore beaucoup à faire.