Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: L'Exercice physique modifie l'expression de l'ADN de nos cellules graisseuses

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 2 semaines
PLoS Genetics

Comment l'exercice, même à petites doses, va venir modifier l'expression de notre ADN, c’est ce que montre cette étude de l'Université de Lund (Suède) qui décrit le processus épigénétique dans les cellules adipeuses, induit par l'activité physique. C’est, au-delà, d’une preuve supplémentaire des effets positifs de l'exercice sur le stockage des graisses dans le corps, la réalisation d’une véritable carte de la méthylation de l’ADN du tissu adipeux qui vient d’être « dessinée ».

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Charlotte Ling, professeur associé à l'Université de Lund rappelle que toutes les cellules du corps contiennent de l'ADN, constitué de séquences de gènes « hérités » et qui ne peuvent être modifiés. Mais les gènes ont une expression qui varie selon leur activation. Des facteurs dit « épigénétiques » vont influer sur cette expression, en particulier sur le processus de méthylation de l'ADN. L'exercice, l'alimentation et le mode de vie font partie de ces facteurs épigénétiques.


Ici, les chercheurs ont étudié les évolutions des groupes méthyles des cellules graisseuses chez 23 hommes légèrement en surpoids, en bonne santé, âgés d'environ 35 ans. Ces participants qui ne pratiquaient pas d'activité physique au départ de l'étude, ont dû s'engager, pour 6 mois, dans la pratique d'exercices aérobics, à raison de 3 séances par semaine.

La méthylation de gènes liés au diabète de type 2 et à l'obésité est modifiée avec l'activité physique : Les chercheurs, par analyse génomique constatent, à la suite de ce programme, des changements épigénétiques dans 7.000 gènes. Lorsqu'ils examinent la méthylation de gènes liés au diabète de type 2 et à l'obésité, ils constatent qu'elle est modifiée à la suite de l'activité physique et parviennent à élaborer une "carte de la méthylation de l'ADN" (ou méthylome) des cellules adipeuses.

En laboratoire, lorsque les chercheurs désactivent certains gènes dans des cultures cellulaires et donc réduisent leur expression, ils constatent des changements dans le stockage des graisses dans les cellules adipeuses.

C'est une nouvelle preuve des effets de la pratique de l'exercice physique sur le métabolisme des cellules adipeuses.

Source: PLOS Genetics June 27, 2013 doi:10.1371/journal.pgen.1003572 A Six Months Exercise Intervention Influences the Genome-wide DNA Methylation Pattern in Human Adipose Tissue

Lire aussi : OBÉSITÉ: L'exercice aérobie est le meilleur pour brûler les graisses

EXERCICE PHYSIQUE: Une fois par semaine, aussi efficace qu'au quotidien?

EXERCICE PHYSIQUE: Et si quelques minutes d'exercice intense suffisaient? -

Autres actualités sur le même thème