Vous recherchez une actualité
Actualités

OSTÉOPOROSE: Les isoflavones du soja pour limiter la perte osseuse

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 semaine
Society for Endocrinology

Avoir une alimentation riche en protéines de soja et en isoflavones permet de protéger les femmes contre la perte osseuse ou ostéoporose à ma ménopause, suggère cette étude présentée à la Réunion annuelle de la Society for Endocrinology (Edimbourg). Des résultats à valider, en particulier sur le long terme et sur un plus large échantillon.

L'ostéoporose entraîne chaque année plus de 9 millions de fractures dans le monde. Elle touche principalement les femmes, dans les années qui suivent la ménopause, en raison de l'œstrogène, une hormone qui protège contre la perte osseuse.


Le soja a déjà été associé à plusieurs bénéfices pour la santé, contre l'hypertension artérielle, pour l'équilibre du métabolisme en particulier en cas de stéatose hépatique, en prévention contre certains cancers, en particulier du poumon, de la prostate et du côlon, et pour la capacité musculaire. Consommer du soja alimentaire ou prendre une supplémentation à base de soja est, selon une idée largement partagée, bénéfique pour réduire certains symptômes de la ménopause. De nombreuses études ont donc entrepris de vérifier ces bénéfices. Une étude de la Wake Forest School of Medicine, suggère qu'une alimentation riche en soja peut contribuer à préserver une bonne santé cardiaque chez les femmes, à la ménopause, et prévenir contre l'athérosclérose, à condition de «commencer tôt», avant le développement de l'athérosclérose. Cependant, les conclusions sur les effets du soja contre les symptômes de la ménopause restent contradictoires*.

Les isoflavones sont des flavonoïdes aux propriétés œstrogènes-like qui ont souvent été envisagées donc comme pouvant, théoriquement protéger les femmes contre l'ostéoporose en imitant l'action de l'œstrogène. Les chercheurs de l'Université de Hull (UK) ont mené cette étude auprès de 200 femmes en début de ménopause. Ces participantes ont reçu, durant 6 mois, soit un supplément quotidien de protéines de soja contenant 66 mg d'isoflavones ou un supplément de protéines de soja seul. Les chercheurs ont suivi l'évolution de l'activité osseuse des participantes en mesurant certaines protéines dans leur sang. L'analyse constate que les femmes du groupe soja avec isoflavones présentent :

· des niveaux plus faibles d'une protéine, βCTX, ce qui suggère une baisse de leur taux de perte osseuse,

· une diminution du risque de maladie cardiovasculaire,

vs celles du groupe « soja seul ».

Selon les auteurs, la protéine de soja et les isoflavones sont donc une option sûre et efficace pour améliorer la santé osseuse chez les femmes ménopausées. Reste à valider, sur un plus large échantillon les effets d'une supplémentation de long terme.

Source: Society for Endocrinology Annual Conference 2015 Communiqué 1-Nov-2015 Soybean foods may protect menopausal women against osteoporosis

est partenaire de cet article

Lire aussi : MÉNOPAUSE et bouffées de chaleur: Une précision sur le soja –

MÉNOPAUSE: Du soja pour préserver ses artères –

Autres actualités sur le même thème