Vous recherchez une actualité
Actualités

PHTALATES: L'exposition prénatale responsable d'eczéma chez l'enfant

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 3 semaines
Environmental Health Perspectives

Alors que les phtalates sont couramment utilisés dans les revêtements de sol et peuvent être libérés lentement dans l'air intérieur, cette étude montre que l'exposition prénatale au phtalate de butylbenzyle (BBP) augmente le risque pour l’enfant de développer un eczéma, plus tard dans la vie. Cette recherche menée par Mailman School of Public Health, publiée dans l’édition du 26 juin de la revue Environmental Health Perspectives, montre aussi que…100% des femmes sont exposées.

Les auteurs rappellent que l'eczéma, qui se caractérise par une peau sèche, des démangeaisons rouges sur le visage, le cuir chevelu, ou les extrémités, est une affection commune dans la petite enfance liée à de nombreux facteurs, héréditaires et environnementaux comme les allergènes ou l'exposition à la fumée du tabac. Cependant leur étude montre, pour la première fois que l'exposition prénatale à ce phtalate est un facteur de risque indépendant.


Le Pr Allan C. Juste, auteur principal de l'étude et actuellement chercheur à la Harvard School of Public Health a mené sa recherche auprès de 407 femmes non fumeuses et leurs enfants. L'exposition au BBP a été mesurée par un test d'urine durant le troisième trimestre de la grossesse. Après la naissance, les mères devaient indiquer si leur enfant avait été diagnostiqué avec de l'eczéma.

100% des femmes exposées : Toutes les participantes de l'étude, sauf une, montrent un certain niveau d'exposition au produit chimique. L'incidence de l'eczéma à l'âge de 2 ans s'avère augmentée de 52% chez les enfants dont les mères ont été exposées aux concentrations les plus élevées de BBP vs les mères exposées aux concentrations les plus faibles. Pour mieux comprendre le mécanisme du BBP à l'eczéma, les chercheurs ont testé les enfants à 3 allergènes communs d'intérieur (blattes, acariens, souris) et ont mesuré leurs niveaux d'IgE, un biomarqueur de réponse immunitaire aux allergènes. Ils n'ont pu identifier aucun lien entre exposition BBP et l'allergie. Les chercheurs constatent également que les mères afro-américaines sont deux fois plus susceptibles de déclarer de l'eczéma chez leur enfant.

Source: Environmental Health Perspectives doi.org/10.1289/ehp.1104544 « Prenatal Exposure to Butylbenzyl Phthalate and Early Eczema in an Urban Cohort” (Visuel © Dmitry Kotin - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Eczéma, sur les Phtalates

Lire aussi : PHTALATES: Exposition in utero, troubles de la reproduction et lésions mammaires

Autres actualités sur le même thème