Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Avec les jeux vidéo, l'épuisement de l'ego

Actualité publiée il y a 6 années 1 mois 3 semaines
Journal of Communication

Jouer aux jeux vidéo en excès mène au sentiment de s’adonner à un plaisir coupable et au sentiment d’échec voire de honte, suggère cette étude présentée dans le Journal of Communication. En cause, l’«épuisement de l’ego» ou sorte d’épuisement mental aux effets néfastes sur l’estime de soi et plus largement la qualité de vie. Des résultats qui valent aussi pour la télévision.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'épuisement de l'ego (ego depletion) est l'idée que notre quantité d'énergie mentale est limitée, notre volonté une forme d'énergie également limitée et qui peut être épuisée par la « fatigue » liée à la prise de décision. Avec l'épuisement de l'ego, l'épuisement du self-control ou maîtrise de soi. Alors se développe, montrent ces auteurs un sentiment de culpabilité et de honte.


Les chercheurs de la Johannes Gutenberg University de Mayence (Allemagn) et de la VU University d'Amsterdam ont interrogé, par sondage en ligne 471 participants (293 à partir d'un site de jeux en ligne et 342 étudiants en psychologie et en communication) d'évaluer sur la base de différentes propositions, leurs sentiments après avoir joué aux jeux vidéo (ou regardé la télévision) après le travail ou l'étude. Etaient précisément évalués la capacité de self-control (16 items), l'addiction à l'écran (5 items), le sentiment de culpabilité et de honte (5 items), la capacité à se détendre ensuite (16 items), la vitalité et l'énergie (ensuite) (5 items), le plaisir du jeu (3 items)…L'analyse constate que,

· 262 participants (55%) jouent aux jeux vidéo et en moyenne de 2,6 heures/jour après le travail ou l'école, les 209 autres participants regardaient la télévision durant en moyenne 2 heures par jour.

· La pratique du jeu vidéo et l'utilisation de la télévision sont associées à

- la « mise hors tension » des autres activités,

- des sentiments de culpabilité liés à

- un effet néfaste des jeux vidéo et de la télévision à induire ou recharger « l'ego »,

- un effet négatif sur la vitalité,

- un effet négatif sur le sentiment de plaisir.

· Les résultats sont similaires pour la télévision et les jeux vidéo.

· L'épuisement de l'ego est associé au choix de contenus télévisés « faciles ».

· Regarder la télévision ou pratiquer les jeux vidéo prive d'autres activités et « fait » se sentir coupable.

Cet épuisement de l'ego est associé à une baisse de l'estime de soi et des niveaux de bien-être et de plaisir, concluent les auteurs. Certes ces conclusions ne peuvent qu'alerter, cependant tout reste une question d'équilibre. Regarder de temps en temps la télévision ou jouer raisonnablement aux jeux vidéo, sans pour autant abandonner ses autres activités est peu susceptible d'entraîner ces troubles psychologiques.

Source: Journal of Communication June 24 2014 DOI: 10.1111/jcom.12107 The Guilty Couch Potato: The Role of Ego Depletion in Reducing Recovery Through Media Use

Pour en savoir plus sur la Télévision, les jeux vidéo et la Santé

Autres actualités sur le même thème