Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: 2 boissons sucrées par jour suffisent à faire défaillir

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 5 jours
Heart

Ce n’est pas la première étude à confirmer le lien entre consommation régulière de boissons sucrées et toute une série de maladies chroniques, dont l’obésité et la maladie cardiaque. Mais l’étude alerte en rapportant une augmentation considérable, chez les hommes : ainsi, 2 boissons sucrées par jour suffisent, pour entraîner une augmentation de 23% du risque d'insuffisance cardiaque. Des conclusions présentées dans la revue Heart qui suggèrent aussi que la consommation de boissons sucrées est associée à d'autres mauvais choix alimentaires.


Les chercheurs de l'Institute of Environmental Medicine in Stockholm ont mené cette étude observationnelle sur une période de près de 12 ans pour déterminer l'association entre consommation de boissons sucrées et risque d'insuffisance cardiaque. Ils ont analysé les données de 42.200 participants, âgés de 45 à 79 ans, sur leur consommation quotidienne ou hebdomadaire de boissons sucrées, pris en compte l'incidence de l'insuffisance cardiaque et les facteurs de confusion possibles comme l'IMC, les antécédents cardiovasculaires, le diabète, les facteurs de mode de vie (tabagisme, exercice physique, autres facteurs alimentaires), et le niveau d'études.

4.113 personnes ont été diagnostiquées avec une insuffisance cardiaque au cours du suivi de l'étude, dont 3.604 premiers événements d'insuffisance cardiaque nécessitant une hospitalisation,

et 509 décès liés à une insuffisance cardiaque.

Ø L'analyse conclut que la consommation de 2 verres ou 2 portions de 200 ml de boissons sucrées par jour est associée à un risque accru de 23% d'insuffisance cardiaque (vs absence de consommation de boissons sucrées).

Ø Les chercheurs confirment aussi une forte association entre le faible niveau d'études et une forte consommation de boissons sucrées.

Le Dr Francesco Cappuccio, professeur de médecine cardiovasculaire à l'Université de Warwick, cité dans l'étude propose une explication globale : Les boissons sucrées contribuent à l'insuffisance cardiaque en augmentant le gain de poids et le diabète. Il est possible également qu'un apport élevé en sel lié à une forte consommation d'aliments préparés favorise la soif, d'où une consommation élevée de boissons sucrées.

Il est donc clair que la consommation de boissons sucrées contribue aussi à l'insuffisance cardiaque. Cependant l'ensemble du régime alimentaire est bien à prendre en compte, en particulier les apports en sel.

Source: Heart November 2 2015 10.1136/heartjnl-2015-307542 The relationship between sweetened beverage consumption and risk of heart failure in men

Lire aussi: BOISSONS SUCRÉES: Siroter mène 180.000 personnes au décès

Autres actualités sur le même thème