Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ PUBLIQUE: L'incontinence, une affection toujours trop négligée

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 5 jours
European Urology

La prévalence et le fardeau économique de l'incontinence urinaire par impériosité (IUU*) sont difficiles à évaluer en raison de la confusion des données, l’imprécision des définitions et du caractère toujours tabou de cette affection. Cette méta-analyse internationale tente d’y voir plus clair, à la fois en termes de prévalence et de coûts. Les conclusions, publiées dans la revue European Urology révèlent une charge humaine et économique considérable et croissante, et appellent à une meilleure sensibilisation et gestion de l’incontinence.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'incontinence urinaire par impériosité est définie comme une perte involontaire d'urine associée à l'urgence, une définition si générale qu'elle pourrait être interprétée de différentes manières et qu'elle se doit d'être complétée par des critères de gravité, de fréquence et d'inconfort. Si l'on sait que cette forme d'incontinence touche autant les hommes que les femmes, qu'elle représente, mixte ou pas, 30% des cas chez la femme, sa définition imprécise explique en partie son épidémiologie mal connue. Ainsi, la récente Consultation internationale sur la continence (International Consultation on Urological Diseases) conclut que les études actuelles fournissent des estimations très disparates de la prévalence de l'incontinence, dont l'IUU. Cet examen systématique de la littérature sur la prévalence de l'IUU permet de préciser son épidémiologie et d'expliquer les variations de prévalence par différents facteurs, comme l'âge bien sûr, mais aussi la race, l'origine ethnique, voire la génétique.


Ici, l'équipe internationale a sélectionné puis examiné les données de 50 études. Sa méta-analyse précise la prévalence de l'IUU selon les différentes régions du monde, l'âge et le sexe. Ainsi, la prévalence de l'IUU varie, des plus jeunes aux plus âgés,

· Chez les populations européennes, de 1,8 % chez les jeunes âgés de 18 ans à 30,5 % en fin de vie,

· chez les populations américaines, de 1,7 à 36,4 %, et entre de 7% à 9,8 % pour les Américains noirs et blancs âgés de 35 à 64 ans.

· Enfin, chez les populations asiatiques, elle varie de 1,5 à 15,2 %, selon l'âge, mais là encore, la définition pose question.

Toutes les études s'accordent à dire que le coût de l'IUU dans le monde est considérable et augmente au fur et à mesure que la population vieillit : Ainsi, l'estimation annuelle du coût de l'IUU pour l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni et le Canada dépasse les 7 milliards d'euros. Une étude américaine chiffre le coût de la maladie aux Etats-Unis à 66 milliards de dollars dont une majorité liée aux soins de routine.

Ainsi, chaque année, une personne âgée souffrant d'incontinence et vivant à domicile pourra dépenser en moyenne de 1 000 à 1 500€ en produits ou services pour l'incontinence (protections, papier hygiénique additionnel, lessive et nettoyage, services de soins à domicile…).

L'incontinence urinaire par impériosité affecte, en réalité, plus de 200 millions d'hommes et de femmes dans le monde. Sa charge pour les patients et pour la société, soulignent l'urgence d'une sensibilisation à sa prise en charge adaptée, grâce au développement du diagnostic précoce et à la mise en œuvre d'une gestion optimisée.

* UUI : urgency urinary incontinence

Source: European Urology

January 2014 DOI:org/10.1016/j.eururo.2013.08.031 Global Prevalence and Economic Burden of Urgency Urinary Incontinence: A Systematic Review

January 2014 DOI:org/10.1016/j.eururo.2013.09.008 Incontinence: Do We Speak the Same Language? -(Visuel© Alexander Raths - Fotolia.com)

Pour en savoir plus avec TENA Types, causes et traitement de l'incontinence et sur Les meilleurs soins aux meilleurs coûts

Recevoir un échantillon

Autres actualités sur le même thème