Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAGISME en VOITURE: 63% des enfants y sont exposés

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 1 semaine
Pediatrics

Selon cette étude publiée dans l’édition de Pediatrics de novembre, la majorité des parents fumeurs ont déjà exposé leurs enfants à la fumée du tabac dans leur voiture, même si beaucoup respectent pourtant une politique anti-tabac à la maison. Première conclusion, la voiture serait devenu le premier lieu d’exposition au tabagisme passif, avant le domicile. Ensuite, les auteurs suggèrent que les parents pourraient toujours ne pas être conscients des dangers du tabagisme passif en voiture pour leurs enfants, et que le pédiatre a donc un rôle de prévention clé à jouer.

Le Dr Emara Nabi-Burza de Hôpital MassGeneral pour enfants, co-auteur de l'étude, tente d'expliquer « Alors que les lieux de travail, les restaurants, le domicile et même les bars sont maintenant non-fumeurs, on a peut-être oublié les voitures ?». Elle rappelle que le tabagisme passif en voiture n'est pas sans danger pour les automobilistes et les non-fumeurs, en particulier les enfants, qui n'ont aucun moyen d'éviter l'exposition à la fumée du tabac dans la voiture de leurs parents…Une étude publiée dans Tobacco Control a déjà alerté sur des pics de particules fines (PM) pouvant atteindre 880 μg/m3 vs 7,4 μg/m3 sans tabagisme.


L'étude apporte pour la première fois une idée de l'ampleur du problème qui appelle les pédiatres et le public à agir et réagir pour prévenir cette exposition de l'Enfant, qui peut contribuer à un risque accru d'infections respiratoires, de cancer et même de décès. C'est un résultat nouveau, alors que jusqu'ici le domicile était traditionnellement considéré comme le principal lieu intérieur d'exposition à la fumée pour les enfants. Ici, 795 parents fumeurs ont été interrogés sur leur position sur « la cigarette en voiture » et sur l'exposition éventuelle de leurs enfants au tabagisme passif, sur le perron de 10 cliniques de 8 états des Etats-Unis, alors qu'ils sortaient de consultation avec le pédiatre, pour leurs enfants. En dépit du contexte,

· 63% d'entre eux admettent un épisode de tabagisme dans leur voiture dans les 3 derniers mois.

· Sur 562 parents sans politique particulière anti-tabac en voiture, 48% avouent même fumer dans la voiture en présence de leurs enfants.

· Si la plupart des parents déclarent avoir adopté une politique anti-tabac stricte à la maison, seuls 24% d'entre eux appliquent les mêmes principes en voiture.

· Seuls 20% des parents déclarent avoir été interrogés par un professionnel de santé ou de la Petite Enfance sur leur statut tabagique.

· Sur les parents qui fument, seuls 12% ont ainsi été invités, par un professionnel de santé, à ne pas fumer en voiture.

Les auteurs ne peuvent que conclure que les pédiatres devraient jouer de manière plus proactive un rôle de prévention contre le tabagisme (en voiture) auprès des parents, en faisant valoir les risques encourus par l'Enfant. « Un bébé sanglé dans un siège d'auto est à la merci de la dépendance de ses parents au tabac », conclut le Dr Jonathan P. Winickoff, auteur principal de l'étude.

Source: Pediatrics peds.2012-0334 November 12, 2012 doi:10.1542/peds.2012-0334 Parents Smoking in Their Cars With Children Present (Visuel © Joseph Chiapputo - Fotolia.com)

Lire aussi : TABAGISME en voiture: Les enfants fument aussi -

Autres actualités sur le même thème