Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAGISME: Faut-il payer les femmes enceintes pour arrêter de fumer?

Actualité publiée il y a 3 années 9 mois 5 jours
Addiction

L’incentive financier en matière de santé a déjà été testé pour inciter les jeunes mamans à allaiter, l’amende financière a également été testée pour inciter à la perte de poids en cas d’obésité. Ces chercheurs de Glasgow révèlent aujourd’hui, dans l’excellente revue Addiction,non seulement l’efficacité mais la rentabilité des incitations financières pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer.

C'est d'ailleurs la première analyse du rapport coût-efficacité des incitations financières pour le sevrage tabagique chez la Femme enceinte. Un essai d'importance quand on sait que fumer pendant la grossesse fait partie des principaux facteurs évitables de morbidité et de mortalité chez les femmes enceintes et leurs bébés.


Il s'agit ici d'un essai contrôlé randomisé mené à Glasgow auprès de plus de 600 femmes enceintes fumeuses, orientées vers les services de conseil au sevrage tabagique du National Health Service (NHS) britannique. La moitié de ces participantes ont reçu jusqu'à 400 £ en bons pour s'engager dans un programme d'aide au renoncement et pour cesser de fumer pendant leur grossesse.

L'analyse conclut que les participantes ayant reçu ces incitations financières

· ont arrêté bien plus largement, soit un taux de sevrage tabagique de 22,5% vs 8,6%,

· ont également moins rechuté, soit un taux de rechute à 6 mois après l'accouchement de 33% vs 54%.

De plus ces incitations financières sont jugées très rentables, avec un bon rapport coût-efficacité : Ainsi, cette incitation représente un coût par année de vie ajustée sur la qualité de vie (QALY ou quality-adjusted life year) de 482 £ (soit environ 700 €), ce qui est très inférieur à ce que peuvent prévoir de dépenser, en matière de santé, la plupart des pays développés. Les auteurs donnent ainsi comme repère, le seuil britannique « autorisé » soit 20.000 £ par QALY, ce qui signifie le Royaume-Uni soutient les interventions ne coûtant pas plus de20.000 £ par personne et par année de vie en bonne santé.

Source: Addiction Nov, 2015 doi: 10.1111/add.13160 Are financial incentives cost-effective to support smoking cessation during pregnancy?

Lire aussi : ALLAITEMENT: Faut-il payer les mères pour qu'elles allaitent?

SURPOIDS, OBÉSITÉ : Et si vous deviez payer une amende ?

GROSSESSE et TABAGISME: Maman fume, bébé grimace -

Autres actualités sur le même thème