Vous recherchez une actualité
Actualités

TÉTINE et DÉVELOPPEMENT: Bloquer la langue du bébé nuit à sa perception des sons

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 2 semaines
PNAS

Ces conclusions de cette étude de l’Université de Colombie-Britannique (Canada) ne signifient pas que les parents doivent retirer à leurs bébés tétines et autres jouets de dentition. Elles soulèvent des questions sur l’importance de la fonction oro-motrice dans l’apprentissage normal de la parole. Car l’étude suggère que les bébés ont besoin de cette liberté de mouvement de la langue pour déchiffrer puis apprendre à reproduire les sons. Conclusions dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine.

Ainsi, inhiber les mouvements de la langue d'un nourrisson entrave sa capacité à distinguer entre les sons ,selon Janet Werker, professeur au Département de psychologie de l'Université de Colombie-Britannique et auteur principal de l'étude.


Un lien direct entre la liberté oro-motrice et la perception auditive : L'étude a consisté à proposer, à un groupe de nourrissons âgés de 6 mois des jouets de dentition ou tétines et d'évaluer dans ces conditions, l'apprentissage des bébés, alors qu'ils écoutaient des sons de paroles facilement reconnaissables par des nourrissons de cet âge. Les chercheurs montrent que,

· lorsque les jouets de dentition limitent les mouvements de la pointe de la langue, les nourrissons sont alors incapables de faire la distinction entre les 2 sons simples,

· ce qui n'est pas le cas, lorsque leurs langues sont libres de se déplacer.

L'importance aussi du mouvement oral : Jusqu'à présent, la recherche dans le développement de la parole et l'acquisition du langage considérait l'expérience auditive comme le facteur déterminant mais cette étude montre l'importance aussi du mouvement oral. Sans suggérer néanmoins aux parents de retirer les tétines aux bébés mais en les sensibilisant au besoin de liberté de mouvement de la langue de leur enfant.

Les implications sont évidentes chez les nourrissons présentant une déficience motrice de la bouche, liée à une fente palatine ou une paralysie, par exemple.

Bref la liberté de faire de petits gestes avec la langue, à l'écoute de la parole de l'adulte, peut être un facteur important dans la perception des sons chez le bébé.

Source: PNAS October 12, 2015 doi: 10.1073/pnas.1508631112 Sensorimotor influences on speech perception in infancy

Plus de 70 études sur le Développement de l'Enfant

Autres actualités sur le même thème