Vous recherchez une actualité

Actualités

TMS: La grossesse aplatit les pieds!

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 3 semaines
American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation

Certaines femmes l’auront peut-être remarqué, la grossesse peut modifier la taille et la forme …des pieds. Cette étude de l’Université de l'Iowa, publiée dans l’édition de mars de l’American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation le confirme et suggère même que cette réduction de l'arc de la voûte plantaire sera permanente. Attention, aux troubles musculo-squelettiques.

Car « les pieds plats » sont un problème fréquent pour les femmes enceintes. La voûte plantaire s'aplatit, en raison du poids supplémentaire et d'un relâchement accru des articulations, associé à la grossesse.


Le Dr Neil Segal, auteur principal de l'étude, agrégé d'orthopédie et de médecine de réadaptation raconte qu'il avait entendu des femmes signaler des changements de pointure durant leur grossesse, mais n'avait trouvé alors aucune étude particulière sur le sujet. Il a donc décidé d'abordé la question de manière scientifique, en mesurant les pieds de 59 femmes au début de leur grossesse puis 5 mois après l'accouchement. Il constate que la grossesse conduit à des changements permanents : Pour 60 à 70% des femmes de l'étude, les pieds sont devenus plus longs et plus larges.

Le pied « gagne » entre 2 et 10 mm : Plus précisément, l'étude montre qu'en moyenne, la hauteur de la voûte plantaire et sa rigidité ont diminué considérablement, entre le début de la grossesse et quelques mois après l'accouchement, entraînant les augmentations correspondantes dans la longueur du pied (entre 2 et 10 mm) et l'aplatissement de la voute. Aucun changement significatif dans la répartition de la pression du pied n'a été constaté. L'étude suggère que la première grossesse entraînerait la plupart des changements observés, les grossesses suivantes ne modifiant que peu la structure du pied.

Mais quel intérêt ? La réponse est dans la prévalence exagérée, chez les femmes ayant eu des enfants, des troubles musculo-squelettiques, explique l'auteur. Ces changements dans les pieds liés à la grossesse pourraient contribuer à l'expliquer. Tout comme la prévalence des TMS plus élevée chez les femmes que chez les hommes. D'autres études sont prévues pour vérifier si ces changements de pied conduisent à d'autres problèmes de santé, comme l'arthrite, plus tard dans la vie et comment les femmes peuvent se préserver des TMS pendant ou à la suite d'une grossesse.

Source: American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation March 2013 doi: 10.1097/PHM.0b013e31827443a9 Pregnancy Leads to Lasting Changes in Foot Structure (Visuel © Andrey Bandurenko - Fotolia.com)

Autres actualités sur le même thème

Pages