Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLERGIES : Allergique ? Avez-vous essayé la désensibilisation ?

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 2 semaines
Société française d'allergologie

La Société française d’allergologie rappelle que pour les personnes souffrant d'Allergies, la rentrée est l'occasion d'envisager une désensibilisation. 20 fois plus de personnes allergiques pourraient aujourd'hui bénéficier utilement d'un traitement par désensibilisation, une thérapeutique dont les bénéfices et l’efficacité restent largement méconnus ou sous-estimés. Mais aujourd’hui, la désensibilisation n’est proposée en moyenne que dans 20 % des cas de rhinite venant consulter un allergologue et acceptée dans 58% des cas.

La Société française d'allergologie rappelle donc l'intérêt de cette thérapeutique dans le traitement des Allergies : L'Immunothérapie Spécifique est actuellement le seul traitement susceptible de modifier le cours naturel de la maladie allergique, de prévenir l'apparition de nouvelles sensibilisations allergiques ou son aggravation en asthme mais aussi de la traiter. Ses effets à long terme et son efficacité sont largement démontrés.


L'immunothérapie, introduite en 1911, a pour principe d'administrer la substance responsable, l'allergène, à doses progressivement croissantes, dans le but d'induire une tolérance. Avec une meilleure connaissance du système immunitaire des mécanismes qui président à l'apparition de l'allergie, et la standardisation des allergènes, le traitement est aujourd'hui très efficace.

A ce jour, plus de 500 allergènes ont été identifiés et caractérisés grâce aux techniques de biologie moléculaire (clonage et séquençage). Il est donc possible de produire des allergènes recombinants par génie génétique, plus performants en termes de pureté, reproductibilité, traçabilité et rendement et utilisables à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Depuis 1998, l'OMS reconnaît officiellement l'intérêt thérapeutique de la désensibilisation allergénique et a établi un consensus international qui définit la standardisation des extraits allergéniques utilisés et les règles de "bonne pratique" de l'immunothérapie spécifique en termes d'indications et de modalités de traitement.

La désensibilisation sublinguale, un mode de désensibilisation plus simple et moins contraignant par rapport à la voie injectable. Depuis 2009, une nouvelle classe thérapeutique voit le jour avec les comprimés d'immunothérapie allergénique, ouvrant de nouvelles perspectives. Si la désensibilisation sublinguale n'est efficace que pour certaines allergies elle rend aujourd'hui le traitement beaucoup plus aisé.

Les autres traitements agissent seulement sur les symptômes et sont efficaces uniquement sur les manifestations allergiques, mais n'interviennent pas sur la cause de l'allergie. Ils n'influent donc pas sur l'évolution naturelle de la maladie, et par conséquent ne la "guérissent" pas.

La société française d'allergologie rappelle que les maladies allergiques touchent un peu plus de 35% des Français. Les allergies respiratoires sont les plus fréquentes, soit 25 %. Les autres allergies représentent près de 10% qu'elles soient médicamenteuses, alimentaires, aux venins d'hyménoptères, allergies de contact et professionnelles. Les allergies qui peuvent aujourd'hui bénéficier de l'immunothérapie spécifique sont essentiellement les allergies respiratoires et les allergies aux venins d'hyménoptères.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages