Vous recherchez une actualité
Actualités

APPRENTISSAGE: Une bonne nuit de sommeil favorise la mémoire de travail

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 3 semaines
Psychological Science

Le rôle important du sommeil dans la capacité du cerveau à consolider l'apprentissage, lorsque plusieurs nouvelles tâches concurrentes sont apprises dans la même journée, est confirmé avec cette recherche originale de l'Université de Chicago, présentée dans l’édition de février de la revue Psychological Science.

Alors que de précédentes études ont montré que le sommeil consolide l'apprentissage d'une nouvelle tâche, cette recherche, qui a mesuré la capacité des étourneaux à reconnaître de nouvelles chansons, montre que l'apprentissage d'une seconde tâche peut nuire à l'exécution d'une première tâche apprise auparavant mais qu'une bonne nuit de sommeil aide le cerveau à retenir les deux.


Mais pourquoi des étourneaux ? Car le cerveau des oiseaux chanteurs coordonne les chants avec un timing complexe, montre l'étude et le sommeil contribuer à aider les oiseaux apprendre de nouvelles chansons. Ces oiseaux constituent un excellent modèle pour l'étude de la mémoire en raison de similarités biologiques fondamentales entre les cerveaux d'oiseaux et de mammifères, rassurent les auteurs. Leurs observations montrent en effet que le sommeil permet d mieux consolider des expériences « concurrentes », faciliter des apprentissages multiples durant la journée ainsi que la formation ultérieure de souvenirs stables.

Timothy Brawn, chercheur à l'Université de Chicago, Howard Nusbaum et Daniel Margoliash professeurs de psychologie experts de l'apprentissage ont mené deux expériences en utilisant 24 étourneaux. Ils ont joué 2 chansons enregistrées à partir d'autres étourneaux et testé la capacité des oiseaux à reconnaître et à répéter les 2 chansons. Après avoir appris à reconnaître les deux chansons, les oiseaux ont ensuite été formés pour reconnaître et exécuter une autre « paire » de chansons. Les auteurs ont également examiné l'effet du sommeil sur la consolidation des souvenirs. Ils constatent que l'apprentissage de la deuxième paire de chansons entrave la capacité des oiseaux à se rappeler de la première paire, quel que soit le délai entre les périodes d'essai pendant la journée.

· en particulier lorsque ce second apprentissage est programmé avant le sommeil.

· Mais lorsqu'ils laissent dormir les oiseaux, ceux-ci montrent un apprentissage amélioré à la fois sur la première et deuxième série de chansons, ce qui suggère que le sommeil améliore l'apprentissage, la mémoire et permet de surmonter les effets d'interférences entre plusieurs tâches.

· Enfin, au réveil, les oiseaux sont encore capables de se souvenir de ce qu'ils ont appris la veille, malgré un nouvel apprentissage.

Le sommeil restaure les performances, facilite l'apprentissage et favorise la stabilité des souvenirs à long terme, concluent les auteurs. Reste à montrer qu'en matière d'apprentissage, notre cerveau est proche d'une cervelle d'oiseau.

Source: Psychological Science online before print February 22, 2013, doi: 10.1177/0956797612457391 Sleep Consolidation of Interfering Auditory Memories in Starlings

Lire aussi: SOMMEIL: Oui, notre cerveau apprend et travaille en dormant -

Les TROUBLES du SOMMEIL liés à la perte de mémoire chez les personnes âgées -

Autres actualités sur le même thème

Pages