Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHOSE du genou: Protelos prouve sa grande efficacité

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 3 semaines
IOF-ESCEO Pre-clinical Symposium et Osteoporosis International

Il est trop tôt pour dire si Protelos (ranélate de strontium) sera adopté pour le traitement de l'arthrose, notamment en raison des interrogations actuelles sur le risque d’effets indésirables graves soit thrombo-emboliques veineux soit d’allergies cutanées, cependant cette grande étude suggère sa très grande efficacité pour réduire la dégénérescence du cartilage des articulations, sur 3 ans, dans l’arthrose du genou. Ces conclusions présentées lors d'une conférence européenne de la santé des articulations et des os, au second IOF-ESCEO Pre-clinical Symposium des 23 et 24 mars à Bordeaux, sont aujourd’hui relayées dans la dernière édition de la revue Osteoporosis International. La publication intégrale des résultats est à paraître dans la revue Current Medical Research & Opinion.

L'arthrose est une maladie dégénérative articulaire associée au vieillissement et plus fréquente chez les personnes en surpoids ou à antécédents familiaux de la maladie. Dans l'arthrose, le cartilage des articulations devient rugueux et mince, et les os des articulations s'usent progressivement et sont endommagés. Les os ont tendance à changer de forme et à former des éperons osseux appelés ostéophytes. L'arthrose affecte les articulations comme les genoux et les hanches, mais d'autres articulations peuvent être touchées, comme le gros orteil et les articulations des doigts. Les symptômes les plus communs sont la raideur, la douleur et les craquements lorsque l'articulation est sollicitée. Il n'existe actuellement aucun traitement capable d'inverser le processus.


Les chercheurs présentent les données d'un essai à grande échelle sur le ranélate de strontium (Protelos) dans le traitement de l'arthrose du genou. L'essai a été mené sur 1.683 personnes souffrant d'arthrose du genou, présentant un pincement articulaire et des éperons osseux, typiques de la maladie, assignés au hasard à prendre soit un placebo ou Protelos quotidiennement pendant trois ans (soit à une faible dose de 1g par jour, ou une dose standard de 2g par jour). Prises durant 3 ans, des doses quotidiennes sont parvenues à réduire la dégénérescence du cartilage des articulations évaluée par rayons X, à soulager la douleur et rétablir fonction motrice. Le ranélate de strontium aurait été bien toléré par les patients.

Le ranélate de strontium est actuellement uniquement autorisé pour le traitement de l'ostéoporose post-ménopausique et fait l'objet d'un avis récent de l'Agence européenne du médicament (EMA) pour effets indésirables. Mais les résultats de cette étude n'en sont pas moins prometteurs car c'est la première fois qu'un médicament parvient à ralentir la progression de l'arthrose, les traitements existants pour l'arthrose n'agissant que les symptômes. A ce jour, les auteurs précisent que leurs résultats n'ont pas de conséquences immédiates pour le traitement actuel de l'arthrose, ces données restant à reconfirmer. Notons que l'étude a été financée par l'Institut de Recherches de Servier.

Le médicament est peu cher et s'il pouvait réellement ralentir la progression de l'arthrose, les implications sont importantes, à la fois pour les très nombreux patients atteints mais ussi en termes de coûts de santé.

Sources: Osteoporosis International 2012; 23(Suppl 2):S57-S84:OC3 DOI: 10.1007/s00198-012-1923-z Structure modifying effects of strontium ranelate in knee osteoarthritis (Visuel Fondation Arthritis)

Accéder aux dernières actualités sur l'arthrose, sur Protelos

Lire aussi : ARTHROSE :Un médicament existant pourrait réparer les articulations

Accéder au dossier Rhumatismes et biothérapies pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème