Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: La stimulation cérébrale pour récupérer le contrôle de la parole

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 4 jours
Stroke

La stimulation cérébrale non invasive peut aider les victimes d’AVC à récupérer la parole selon cette étude publiée dans la revue Stroke de l'American Heart Association. Alors qu’entre 20 et 30% des patients touchés souffrent d’aphasie, la stimulation magnétique transcrânienne pourrait permettre une récupération plus précoce et plus efficace, bénéfique à la qualité de vie des patients et source d’économie pour le système de santé.


Le Dr Alexander Thiel, auteur principal de l'étude et professeur agrégé de neurologie et neurochirurgie de l'Université McGill (Montréal), explique qu'il sera bientôt possible de combiner la stimulation cérébrale non invasive à la thérapie standard.

Son expérience a porté sur 24 victimes d'AVC atteints d'aphasie à plusieurs niveaux de sévérité, dont 13 ont reçu la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) et 11 une stimulation factice. La SMT délivre via une bobine magnétique portable une stimulation de faible intensité et provoque des contractions musculaires lorsqu'elle est appliquée sur le cortex moteur. Les patients ont reçu, pendant 10 jours, 20 minutes de stimulation SMT ou fictive suivie par 45 minutes d'orthophonie.

Les améliorations constatées dans le groupe « SMT », sont, en moyenne 3 fois plus élevées que dans le groupe témoin, selon les chercheurs. La SMT eu son plus grand impact sur l'amélioration de l'anomie, une difficulté à trouver ses mots et donc l'incapacité à nommer des objets, ce qui est l'un des symptômes les plus handicapants. La SMT va stimuler à nouveau la partie active du cerveau concernée par l'apprentissage de la langue comme la réadaptation physique va faire travailler un membre affecté. Selon les auteurs, la stimulation cérébrale devrait être plus efficace au début, dans les 5 semaines qui suivent un AVC parce que les gènes qui contrôlent le processus de récupération sont actifs pendant cette fenêtre de temps.

Ces premiers résultats devraient inciter à de plus larges études.

Source: Stroke June 27, 2013, doi: 10.1161/​STROKEAHA.111.000574 Effects of Noninvasive Brain Stimulation on Language Networks and Recovery in Early Poststroke Aphasia

Lire aussi: AVC: La stimulation cérébrale pour retrouver la parole et la mémoire -

Autres actualités sur le même thème