Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC : Les agrumes réduisent de 20% le risque des femmes

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 3 semaines
Stroke

Certains flavonoïdes des agrumes contribuent à réduire le risque d'AVC chez les femmes, selon cette étude sur près de 70.000 femmes rapportée dans Stroke, une revue de l'American Heart Association. Ces flavonoïdes, présents dans certains fruits et légumes et plus particulièrement dans les oranges et les pamplemousses pourraient réduire ce risque de 19%. Rappelons également une précédente étude, une pomme, une poire…

Cette étude prospective est l'une des premières à examiner des sous-classes de flavonoïdes et leur association avec le risque d'accident vasculaire cérébral. Le Pr Aedin Cassidy, auteur principal de l'étude et professeur de nutrition à la Norwich Medical School de l'Université d'East Anglia (UK) explique le processus protecteur : «Les flavonoïdes assurent cette protection par le biais de l'amélioration fonctionnelle des vaisseaux sanguins et par un effet anti-inflammatoire ». C'est l'analyse de données sur les apports alimentaires de 69.622 femmes, suivies durant 14 années qui a permis aux chercheurs de préciser l'association entre 6 sous-classes principales de flavonoïdes couramment présentes dans notre alimentation (flavanones, anthocyanes, flavan-3-ols (flavanols), polymères, flavonoïdes flavonols et flavones) et le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique, hémorragique et total.


De grandes quantités de flavanones consommées via les agrumes permettent chez la femme une diminution de 19% du risque d'AVC ischémique vs une consommation moindre. Les flavanones provenaient principalement de la consommation d'oranges et de jus d'orange (82%), de pamplemousse et de jus de pamplemousse (14%).

Les chercheurs recommandent donc aux consommateurs d'augmenter plutôt leur consommation de fruits que de jus, souvent à forte teneur en sucre.

D'autres études, contradictoires : Une étude précédente avait déjà montré que la consommation d'agrumes et de jus d'agrumes (et non pas d'autres fruits), prévenait du risque d'AVC ischémique et d'hémorragie intracérébrale. Une autre étude n'avait trouvé aucune association entre fruits jaunes et oranges et risque d'AVC…Enfin, une dernière étude avait confirmé qu'une consommation élevée d'antioxydants très présents dans les fruits et légumes réduisait également le risque d'AVC.

D'autres études sont donc nécessaires pour confirmer cette association mais quelques agrumes, de temps à autre ne peuvent que faire du bien.

Source: Stroke 2012;43:637-644, published online before print December 29 2011, « Dietary Protein Sources and the Risk of Stroke in Men and Women” (Visuel © ProMotion - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'AVC

Lire aussi : AVC : Une pomme ou une poire un jour pour 50% de risque en moins -

Autres actualités sur le même thème

Pages