Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: Une consommation modérée d'alcool associée à un risque moindre chez les femmes

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 3 jours
Stroke

Une consommation d'alcool modérée a déjà été associée à un risque plus faible de maladie cardiaque, mais ces nouvelles données confirment son association positive à un risque également réduit d'accident vasculaire cérébral, en particulier chez les femmes. Des conclusions publiées dans l’édition du 8 mars de la revue Stroke de l’American Heart association (AHA).

Les chercheurs ont analysé les données de 83.578 participantes à la Nurses' Health Study, sans maladie cardiovasculaire ni cancer au départ de l'étude de 1980 à 2006. Les données autodéclarées sur la consommation d'alcool ont été prises en compte au départ puis mises à jour environ tous les 4 ans.


Un verre par jour, 20% de risque en moins : Les auteurs constatent que le risque d'accident vasculaire cérébral total est significativement plus faible chez les consommatrices modérées d'alcool que chez les femmes ne signalant aucune consommation d'alcool. En comparaison avec les tout-à-fait sobres, les femmes consommatrices modérées, c'est-à-dire jusqu'à 15 grammes d'alcool par jour, soit une boisson alcoolisée par jour, présentent un risque diminué 17 à 21% en moyenne. En revanche, le risque d'AVC s'accroît à partir d'une consommation supérieure à 38g, soit un peu plus de 2 boissons alcoolisées par jour. Ce point de la courbe à partir duquel le risque d'accident vasculaire cérébral augmente soit 38 grammes d'alcool par jour, est donc le stade à ne pas franchir.

Les résultats sont similaires, précisent les chercheurs, pour les différents types d'AVC, ischémique ou hémorragique. L'étude confirme donc les résultats d'études antérieures qui ont montré une réduction du risque d'AVC ischémique avec une consommation d'alcool modérée, alors que d'autres études ont montré une augmentation des AVC hémorragiques quelle que soit la quantité d'alcool consommée.

Rappelons qu'une étude publiée en septembre dernier dans la revue PLoS Medicine avait suggéré, toujours chez les femmes qu'une consommation modérée et régulière entre 50 et 60 ans, d'un ou deux verres de vin par jour, réduit légèrement le risque de maladies chroniques majeures et de déclin cognitif, plus tard, dans la vieillesse.

Source: Stroke March 8, 2012, doi: 10.1161/​STROKEAHA.111.639435 « Alcohol Consumption and Risk of Stroke in Women

Lire aussi: Une consommation modérée d'ALCOOL réduit de 40% le risque cardiaque

L'ALCOOL réduit le risque cardiaque, consommé avec modération bien sûr -

FEMMES et ALCOOL: Une consommation modérée, une qualité de vie prolongée

Accéder au dossier Alcoolodépendance, prévention, pathologies et traitements. Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages