Vous recherchez une actualité
Actualités

BOISSONS SUCRÉES: Elles engraissent aussi le foie

Actualité publiée il y a 4 années 4 mois 1 semaine
Journal of Hepatology

Décrites ici comme « une source de calories vides », les boissons sucrées, lorsque consommées au quotidien, pourraient entraîner un nouveau risque pour la santé, celui de stéatose hépatique non alcoolique ou l’accumulation de graisse dans les cellules du foie. Les conclusions publiées dans le Journal of Hepatology ajoutent aux effets néfastes de ces boissons lorsque consommées en excès.

Dans la stéatose hépatique non alcoolique, la graisse s'accumule dans les cellules du foie (hépatocytes). Souvent asymptomatique, la stéatose hépatique non alcoolique est généralement diagnostiquée à la suite de résultats anormaux d'analyses. Cet excès de graisse dans le foie peut entraîner des dommages hépatiques importants, cependant la maladie peut être traitée, en particulier en optant pour un mode de vie sain. La stéatose hépatique non alcoolique est fréquemment associée à l'obésité ou à ses comorbidités. Rappelons qu'une consommation régulière de boissons sucrées est également un facteur majeur de surpoids et d'obésité.


Les chercheurs de l'USDA HRNCA (the Jean Mayer USDA Human Nutrition Research Center on Aging) et de l'Université Tufts ont analysé 2.634 questionnaires alimentaires d'hommes et de femmes d'âge moyen participant à la fameuse cohorte Framingham Study. Toutes les boissons sucrées, « caféinées » et décaféinées, gazeuses avec du sucre, sodas etc… figuraient au questionnaire. Les participants ont subi un scanner afin de mesurer la quantité de graisse accumulée dans leur foie.

L'analyse identifie :

· une prévalence plus élevée de stéatose hépatique non alcoolique chez les participants qui consomment plus d'une boisson sucrée par jour (vs l'absence de consommation de boissons sucrées).

· Cette relation entre la consommation de boissons sucrées et la stéatose persiste même après prise en compte des facteurs de confusion, comme l'âge, le sexe, l'IMC et les facteurs alimentaires dont l'apport calorique, l'alcool, et enfin le tabagisme.

C'est à la fois une preuve et une explication supplémentaire du lien entre boissons sucrées et maladies chroniques, notamment le diabète et les maladies cardiovasculaires. Les boissons sucrées sont une source alimentaire importante de fructose, un sucre faiblement suppresseur d'appétit ou facteur faible de satiété. C'est aussi une base suffisante pour engager des études prospectives à long terme pour préciser le rôle des boissons sucrées dans le développement de la stéatose.

Source: Journal of Hepatology June 5, 2015 DOI: 10.​1016/​j.​jhep.​2015.​03.​032

Sugar-Sweetened Beverage, Diet Soda, and Fatty Liver Disease in the Framingham Study Cohorts

Plus de 25 études sur les effets des Boissons sucrées

Autres actualités sur le même thème