Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE: Une cuillère d'huile d'olive par jour augmente la survie

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 2 semaines
JAMA Internal Medicine

Les hommes atteints de cancer de la prostate devraient consommer des graisses végétales saines, comme l'huile d'olive et des noix car ce simple changement de régime alimentaire pourrait augmenter leur survie, selon cette étude menée à l’Université de Californie- San Francisco. Remplacer les graisses animales par des graisses végétales « saines » réduit également significativement le risque de cancer de la prostate mortel. Ces conclusions publiées dans l’édition du 10 juin du JAMA Internal Medicine, ajoutent aux bénéfices du régime méditerranéen.

L'alimentation est devenue au fil des années, un facteur naturel et à part entière de risque ou prévention de certaines maladies chroniques. Ainsi, les effets bénéfiques des acides gras insaturés et les effets néfastes des acides gras saturés et trans sur la santé cardiovasculaire étaient déjà connus. La consommation post-diagnostic de certains acides gras chez les hommes atteints du cancer de la prostate pourrait jouer un rôle actif dans l'évolution de la maladie.


L'étude a analysé la consommation d'acides gras saturés, monoinsaturés, polyinsaturés et trans ainsi que de graisses d'origines animale et végétale de 4.577 hommes atteints de cancer de la prostate non métastatique participant à la cohorte Health Professionals Follow-up Study. Durant la période de suivi, de 1996 à 2004, 1.064 hommes sont décédés dont 31% de maladies cardio-vasculaires, 21% de cancer de la prostate et près de 21% d'autres cancers. Les auteurs constatent que les hommes qui remplacent 10% de leurs apports quotidiens de glucides par des graisses végétales saines ont un risque réduit de 29% de cancer de la prostate mortel et réduit de 26% de décès toutes causes confondues.

Même après ajustement avec les facteurs de risque de confusion, l'ajout d'une seule portion de vinaigrette à base d'huile d'olive par jour (soit une cuillère à soupe) est associé à un risque réduit de 29% de cancer de la prostate mortel (à 8 ans).

Une portion de noix par jour est, elle, associée à un risque réduit de 18% de cancer mortel.

Cette étude précise une précieuse relation entre le régime alimentaire après diagnostic et la progression de la maladie. L'auteur principal, Erin L. Richman, explique que la consommation d'huiles saines augmente les apports en antioxydants dans le plasma et réduit l'insuline et l'inflammation, ce qui freine la progression du cancer de la prostate et réduit le risque de mortalité toutes causes confondues.

Source: JAMA Internal Medicine 10 June, 2013 doi:10.1001/jamainternmed.2013.6536 doi:10.1001/jamainternmed.2013.6536 Fat Intake After Diagnosis and Risk of Lethal Prostate Cancer and All-Cause Mortality (Visuel © Taiga - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer de la prostate

Lire aussi : CANCER de la PROSTATE: Des tomates et du soja efficaces en prévention -

Autres actualités sur le même thème