Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du FOIE: Un vaccin fait ses preuves chez la souris

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 2 semaines
Hepatology

Cette étude de l'Université de Géorgie Regents montre l’efficacité d’un vaccin contre le cancer du foie chez la souris. Alors que le cancer du foie est parmi les cancers les meurtriers avec un taux de survie à 3 ans de 17%, ce candidat vaccin, basé sur une protéine exprimée par les cellules de cancer du foie, présenté dans la revue Hepatology, représente une piste prometteuse. Des essais sur l’Homme sont déjà programmés.


Cette protéine, l'alpha-fœtoprotéine (AFP) est exprimée à taux élevé au cours de la grossesse dans les tissus embryonnaires et dans les maladies du foie, dont le cancer du foie. Ainsi, AFP est exprimée par environ 80% des cellules de cancer du foie mais pas chez les adultes en bonne santé. C'est donc un biomarqueur reconnu de cancer du foie. Cependant, en l'état, la protéine, présente au cours du développement embryonnaire, n'est pas considérée comme un antigène et donc ne déclenche pas de réponse du système immunitaire. L'équipe du Dr Yukai He, immunologiste à l'Université Regents Cancer Center a modifié la protéine, juste assez pour que le système immunitaire puisse la reconnaître.

Efficace à 90% sur la souris: Ici, les chercheurs ont livré la protéine AFP via un lentivecteur aux cellules de souris modèles de cancer du foie. Dans 90% des cas, ce vaccin permet de bloquer le développement de la tumeur. Reste à vérifier si ce vaccin pourrait, sur la durée, empêcher la récidive du cancer du foie, dont l'incidence est estimée à 70% à 5 ans. Car, aujourd'hui il n'existe, pour suivre la chirurgie, aucun traitement adjuvant efficace comme une chimiothérapie par exemple, permettant de réduire ce risque de récidive.

Des résultats déjà prometteurs, puisque l'Institut national américain du Cancer finance à hauteur d'1,6 millions de dollars les premiers essais permettant d'adapter le candidat à l'usage humain. Une étape cruciale, alors que de nombreux vaccins prometteurs contre le cancer chez l'animal, n'ont pas fonctionné chez l'homme.

Source: Hepatology 18 FEB 2014 DOI: 10.1002/hep.26893 Epitope-optimized alpha-fetoprotein genetic vaccines prevent carcinogen-induced murine autochthonous hepatocellular carcinoma (Visuel Hepatocellular carcinoma@NIH)

Pour en savoir plus sur le Cancer du Foie

Autres actualités sur le même thème

Pages