Vous recherchez une actualité
Actualités

CONTRACEPTION: Message à celles qui ont tendance à l'oublier...

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 2 semaines
Inpes

Les Françaises utilisent-elles un contraceptif adapté à leur mode de vie ? Car si plus de 91 % des Françaises sexuellement actives âgées sont “sous contraception”, deux tiers des grossesses non prévues se déclenchent également sous contraception. L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé lance donc une nouvelle campagne de communication sur la contraception, pour rappeler qu’à chaque style de vie et à chaque âge de la vie correspond une contraception adaptée.

Car la campagne cible essentiellement les jeunes femmes de 20 à 35 ans sous contraceptif oral sur la base de 2 constats :


Des rapports sexuels souvent non ou mal protégés, en particulier des jeunes, avec un nouveau partenaire. Une étude menée il y a quelques semaines pour la Journée mondiale de la contraception auprès de 6.000 jeunes de 29 pays, concluait le nombre de jeunes ayant des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire a augmenté de 111% en France, 39% aux Etats-Unis et 19% en Grande-Bretagne au cours des trois dernières années.

Trop d'IVG : 41% des 208 millions de grossesses qui surviennent chaque année ne sont pas planifiées. Ainsi, en France, l'un des pays où l'usage de la pilule contraceptive est le plus répandu, on compte 200.000 IVG par an. Deux grossesses non prévues sur 3 surviennent chez des femmes sous contraception et une sur 5 chez des femmes prenant la pilule. En cause, la non « observance » fréquente de la pilule.

Pourquoi contraception et mode de vie ? Parce qu'une femme sur 10 (9,8 %) se retrouve en zone risquée en matière contraceptive, selon une récente étude du Centre d'Analyse Stratégique. Parce que les pratiques sexuelles ont évolué, en particulier chez les jeunes et que ces pratiques, généralement associées au mode de vie, correspondent à de nouveaux enjeux de contraception. Rapports sexuels plus précoces, augmentation du nombre de partenaires sexuels déclarés sur la vie entière, âge souhaité et effectif de la première maternité plus tardif.

Enfin, les campagnes grand public d'information sur la contraception, en France, jusqu'à ce jour avaient été peu axées sur la pluralité des contraceptifs disponibles.

Autres actualités sur le même thème