Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE: Pourquoi les patients cardiaques doivent fuir la pollution

Actualité publiée il y a 5 années 3 semaines 6 jours
AHA

Pollution, particules fines, inflammation des artères, la mauvaise qualité de l'air augmente le risque de crise cardiaque, c’est confirmé avec cette étude de l’Intermountain Medical Center de cardiologie qui a suivi plus de 16.000 patients. Les résultats, présentés à la Réunion annuelle de l’American Heart Association (AHA/ Orlando), doivent alerter en particulier les personnes déjà atteintes de maladie cardiaque ou à risque élevé. Leur risque d’infarctus est fortement accru les jours de pics de pollution ou de mauvaise qualité de l'air.


Les chercheurs de Salt Lake City ont suivi plus de 16.000 patients ayant subi 3 types de crises cardiaques
- STEMI (élévation du segment ST : l'artère coronaire est bloquée par un caillot),
- non-STEMI (artère partiellement obstruée par un caillot),
- et angor instable (rétrécissement d'une artère coronaire),
afin d'identifier le type de crise cardiaque le plus probable en cas de pic de pollution.

Les chercheurs ont comparé les mesures de qualité de l'air dans les environs du lieu de vie des participants. Leur analyse identifie une association forte entre les pics de microparticules PM 2,5 et une incidence significativement accrue de STEMI, le type le plus dangereux de crise cardiaque.

En pratique : Ces jours de grande pollution, les patients souffrant de maladies cardiaques sont plus à risque de crise cardiaque STEMI, explique le Dr Kent Meredith, cardiologue et chercheur, qui appelle ses confrères à conseiller à leurs patients cardiaques d'éviter tant que possible l'exposition à une mauvaise qualité de l'air. En pratique, il s'agit les jours de mauvaise qualité de l'air, de réduire les déplacements à l'extérieur, d'éviter aussi les activités qui peuvent être stressantes et de bien observer son traitement. Des mesures finalement simples qui peuvent faire toute la différence en réduisant la vulnérabilité cardiaque de ces patients aux particules fines de la pollution de l'air.

Source: American Heart Association's Scientific Sessions 2015 8-Nov-2015 Poor air quality increases patients' risk of heart attack, new study finds (Visuel NIH)

Lire aussi: POLLUTION en UE: Elle augmente jusqu'à 13% le risque de crise cardiaque

AVC, CRISE CARDIAQUE: Et si la pollution durcissait nos artères? –

La POLLUTION augmente de 40% la récidive de crise cardiaque -

Autres actualités sur le même thème