Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Ronflements bruyants chez l'enfant et troubles du comportement

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 2 semaines
Pediatrics

La persistance de ronflements bruyants chez le jeune enfant vient d’être associée, avec cette étude du Cincinnati Children's Hospital à des comportements problématiques. Hyperactivité, dépression et troubles de l’attention qui se développent à l'âge préscolaire. Cette étude, soutenue par le National Institute of Environmental Health Sciences (NIEHS-NIH), publiée dans l’édition d’août de la revue Pediatrics, encouragent à la surveillance et à l’encouragement à l’allaitement maternel du petit enfant.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le Pr Dean Beebe, neuropsychologue et auteur principal de l'étude, rappelle : «Les facteurs prédictifs les plus solides du ronflement persistant étaient jusque-là un statut socio-économique faible et l'absence, une courte durée de l'allaitement maternel ou encore le symptôme de troubles respiratoires. Le ronflement est un facteur à surveiller chez l'enfant, surtout chez les enfants issus de familles démunies et qui doit alerter sur le risque de troubles du comportement à l'âge préscolaire. En autres mesures, la présence de ronflements chez l'enfant doit inciter à encourager l'allaitement maternel. ».


En effet, de précédentes études ont montré que l'allaitement du nourrisson, en particulier sur une longue période semble protéger les enfants contre le ronflement persistant, même après prise en compte d'autres facteurs, y compris le revenu familial.

L'étude, qui a porté sur 249 enfants âgés de 2 à 3 ans, est la première à examiner la relation entre la persistance du ronflement- un symptôme présent chez un enfant sur 10 environ- et des problèmes de comportement plus tard, à l'âge préscolaire. Les chercheurs ont interrogé les mères sur le sommeil et les comportements de leurs enfants. Ils constatent que les enfants qui ronflent bruyamment au moins 2 fois par semaine développent des troubles du comportement significativement plus que les enfants qui ne ronflent pas.

En conclusion, les auteurs encouragent les parents à informer le médecin en cas de ronflements bruyants de l'enfant, surtout si ces ronflements sont fréquents et persistent dans le temps.

Source: Pediatrics 2012 doi: 10.1542/peds.2011-0372 Prevalence, Patterns, and Persistence of Sleep Problems in the First 3 Years of Life (Visuel Fotolia)

Lire aussi: DÉFICIT de l'ATTENTION et HYPERACTIVITÉ, développement du cerveau retardé

DÉVELOPPEMENT: Enfant exposé à la violence, risque de troubles du sommeil à vie

Accéder au Dossier Les troubles psychosomatiques chez l'Enfant –Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème