Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉVEIL: La musique bénéfique au cerveau des bébés

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 2 semaines
Developmental Science

Ces chercheurs de l'Université McMaster montrent les bénéfices de la musique dans le développement précoce des petits enfants, avant même l’apprentissage de la marche ou du langage et surtout lorsqu’elle est abordée de manière interactive. Des bébés âgé d’un an, qui participent ainsi à des cours de musique interactifs, se montrent plus souriants, communiquent plus volontiers et leur cerveau montre des réactions plus marquées aux différentes tonalités. Ces résultats qui raviront les parents mélomanes, viennent d’être publiés dans deux revues scientifiques, Developmental Science et Annals of the New York Academy of Sciences.

« De nombreuses études sur l'impact de la musique sur le développement ont été menées, mais plutôt auprès d'enfants plus âgés», explique Laurel Trainor, directeur de l'Institut McMaster pour la musique et l'esprit. « Nos résultats suggèrent que le cerveau du nourrisson pourrait être particulièrement réceptif à « l'exposition musicale » ». L. Trainor, en collaboration avec David Gerry, professeur de musique, a d'ailleurs reçu un prix de la Fondation Grammy en 2008 pour son travail sur les effets de la musique dans la petite enfance. Dans cette nouvelle étude, des bébés et leurs parents ont suivi durant 6 mois un des deux cours de musique hebdomadaires proposés : La première classe de musique formait à la musique interactive et à l'apprentissage d'une petite série de berceuses accompagnées d'actions. Les parents et les enfants ont appris à jouer ensemble des percussions et à chanter. La seconde classe de musique proposait différents jeux et jouets, mais avec un fond musical en arrière-plan. Au départ de l'étude, tous les bébés présentaient une capacité de communication et un niveau de développement social similaires, aucun n'avait déjà participé à des classes de musique pour bébés.


Une sensibilité évidente à la musicalité : «Les bébés qui ont participé aux cours de musique interactifs avec leurs parents montrent de manière plus précoce une sensibilité à la musique, au son juste, alors que les nourrissons qui ont participé à des classes d'écoute passive ne montrent pas les mêmes facultés. Leurs cerveaux répondent à la musique différemment, avec des réactions cérébrales plus marquées selon certaines tonalités musicales. Mais, si ces conclusions qu'on pourrait résumer au développement d'une sensibilité accrue de l'oreille sont moins surprenantes que les différences « non-musicales » observées entre les 2 groupes de bébés.

De meilleures capacités de communication : Les bébés des classes musicales interactives montrent de meilleures capacités de communication, motrices, en se montrant capables, par exemple, de désigner plus tôt des objets éloignés ou de faire signe pour dire au revoir. Socialement, précisent les auteurs, ces bébés se montrent plus souriants, plus calmes et faciles à apaiser et montrent moins de détresse lorsque les choses ne vont pas comme ils veulent. La grande différence est donc liée à l'interactivité de l'expérience musicale, une interactivité que les parents peuvent reprendre à leur compte en partageant, avec leur bébé, de simples jeux musicaux.

Source: Developmental Science Volume 15, Issue 3, May 2012, Pages: 398–407 Active music classes in infancy enhance musical, communicative and social development et Annals of the New York Academy of Sciences Songs of Experience: Music and the Brain (Visuel © oksun70 - Fotolia.com)

Lire aussi: DOPAMINE ou pourquoi la musique fait du bien…

Autres actualités sur le même thème