Vous recherchez une actualité
Actualités

GOUTTE: Une poignée de cerises pour réduire de 35% les crises

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 3 semaines
Arthritis & Rheumatism

Des patients souffrant de goutte ayant consommé des cerises juste durant 2 jours, réduisent leur risque de crises de 35% par rapport à ceux qui n'en n’ont pas consommé. Ces résultats publiés dans Arthritis & Rheumatism, une revue de l'American College of Rheumatology suggèrent également que le risque de crises de goutte est même réduit de 75% lorsque l'apport de cerise est combiné avec l'allopurinol, un traitement qui réduit l’excès d’acide urique dans le sang.

La goutte est à la fois un rhumatisme inflammatoire et une maladie métabolique. Si son nom « sonne » comme celui d'une maladie « ancienne », son incidence est pourtant en augmentation. Parmi les rhumatismes inflammatoires (arthrite) les plus fréquents, la goutte peut entraîner une destruction des articulations - mains et doigts, coude, genou, pied -, et un handicap. Le goutteux, l'hyperuricémique d'aujourd'hui, est un patient multirisque : HTA, infarctus, diabète, insuffisance rénale. L'étude indique ainsi que 8,3 millions d'adultes aux États-Unis souffrent de la goutte. Et s'il existe de nombreuses options de traitement disponibles, toute piste de prévention, en particulier naturel, n'est pas à négliger.


Des études antérieures suggèrent que les produits à base de cerises ont des effets anti-inflammatoires et réducteurs sur la douleur entraînée par la goutte. Cependant, aucune étude n'a pas encore évalué si et comment la consommation de cerises peut réduire le risque de crises de goutte. Ici, l'auteur principal, le Dr Zhang Yuqing, professeur de médecine à l'Université de Boston et ses collègues ont recruté 633 patients atteints de goutte et les ont suivis pendant un an. Les participants ont été interrogés sur la date d'apparition de la goutte, les symptômes, les médicaments et les facteurs de risque, dont l'apport d'extrait de cerise et de cerises dans les deux jours précédant la crise de goutte. (Une portion de cerise représente une demi-tasse ou 10 à 12 cerises). Parmi les consommateurs de cerise, 35% consommaient des cerises fraîches, 2% de l'extrait de cerise et 5% la consommation à la fois le fruit frais et l'extrait. 1.247 crises de goutte ont été recensées durant la période de suivi d'un an, 92% localisées à la base du gros orteil.

Un risque de crises réduit de 35% : « Nos résultats indiquent que la consommation de cerises ou d'extrait de cerise réduit le risque de crise de goutte de 35% », conclut le Dr Zhang. «Le risque de crise de goutte diminue également avec l'augmentation de la consommation jusqu'à 3 portions sur 2 jours ». L'effet protecteur de la consommation de cerise persiste après avoir pris en compte les autres facteurs de risque. Cependant, si ces résultats sont encourageants, les auteurs ne vont pas jusqu'à conseiller d'abandonner le traitement médicamenteux.

Source: Arthritis & Rheumatism Online September 28, 2012 DOI: 10.1002/art.34677 Cherry Consumption and the Risk of Recurrent Gout Attacks (Visuel © Anna Kucherova - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Goutte

Accéder au Dossier Rhumatismes – Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages