Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: L'importance des mythes pour le lien mère-enfant

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 1 semaine
American Sociological Association

Nausées matinales, cheveux brillants, envies bizarres impromptues, ces mythes (ou pas) font partie intégrante du vécu de la grossesse et même d’une grossesse considérée comme « normale ». Alors qu’on pourrait penser qu’une femme enceinte d’aujourd’hui va se fier principalement à sa sage-femme ou à son médecin, ses attentes concernant le déroulement de sa grossesse intègrent toujours largement ces préjugés culturels. Ces conclusions d’une étude de l'Université de Cincinnati, présentées lors de la 108e assemblée annuelle de l'American Sociological Association, met en lumière l’influence des «mythologies de la grossesse» et leur importance dans la construction du lien entre la mère et son bébé.

L'étude s'est appuyée sur au moins 2 entretiens, un avant et un après l'accouchement, avec 64 femmes enceintes recrutées lors de leur parcours de soins prénatals. Un peu plus de la moitié des participantes attendaient leur premier enfant. Les participantes représentaient un éventail de milieux socio-économiques et d'origines ethniques.


La recherche montre que la connaissance et la compréhension de la grossesse se construit, pour chaque femme, progressivement à travers une succession de rencontres et de témoignages et en fonction de la mesure dans laquelle ces expériences l'affectent. Pour les auteurs, il est important de prendre conscience de ce phénomène, car il peut aboutir à des acquis différents sur la grossesse et qui peuvent être en contradiction avec les données et les réalités de santé.

A grossesse « normale », sa kyrielle de symptômes : Selon l'auteur principal, Danielle Bessett, Professeur assistant de sociologie à l'université de Cincinnati, certaines femmes s'inspirent également largement de traditions ethniques et religieuses. Si, lorsqu'on les interroge sur leurs sources d'information, la plupart des femmes vont minimiser l'influence de ces mythologies, si on leur demande quelles sont leurs attentes spécifiques de leur grossesse, de ce qui va « se passer », les femmes vont plutôt faire référence à des médias de type divertissement. Enfin, si finalement, elles n'ont pas éprouvé les symptômes mythiques couramment associés à la grossesse, les femmes sont inquiètes.

Les symptômes, représentations de l'enfant : Les symptômes de la grossesse sont fréquemment interprétés comme des manifestations tangibles des désirs du fœtus, de ses besoins ou de ses caractéristiques personnelles. Que ce soit des symptômes agréables ou désagréables, ils forment un lien important entre la mère et le fœtus puis le bébé. Est donné comme exemple, une mère qui va interpréter ses vomissements intenses comme un dégout du bébé pour ce qu'elle mange…

Source: American Sociological Association via Eurekalert (AAAS) Expecting Embodiment: Pregnancy Symptoms and the Cultural Mythologies of Pregnancy

Accéder aux dernières actualités sur la Grossesse

Autres actualités sur le même thème

Pages