Vous recherchez une actualité
Actualités

HORLOGE BIOLOGIQUE: Se coucher tard suffit à prendre du poids

Actualité publiée il y a 4 années 3 mois 3 semaines
Sleep

Se coucher tard suffit à prendre du poids même si l’on respecte la bonne durée de sommeil. C’est donc une nouvelle confirmation de l’importance, ici sur le plan métabolique de rester « calé » sur son horloge biologique. Elle nous est apportée par ces résultats de la « UC Berkeley's Teen Sleep Study ». Les chercheurs de Berkeley rappellent ici, plus spécifiquement aux jeunes et aux adolescents que les couchers tardifs et irréguliers ont cet effet "prise de poids". Et quelle que soit la durée totale de sommeil !

Ces conclusions valent pour les adultes comme pour les adolescents : l'analyse a en effet porté sur les données de plus de 3.300 jeunes et adultes et constate que pour chaque heure de report du coucher le soir, viennent s'ajouter 2,1 points d'IMC sur une période de 5 années en moyenne. Et ce report de l'heure du coucher apparaît comme un facteur indépendant de prise de poids, indépendant de la quantité d'exercice pratiquée, du temps d'écran et…du nombre total d'heures de sommeil.


L'étude a analysé les données d'IMC et d'heures du coucher chez 3.300 participants à la cohorte National Longitudinal Study of Adolescent Health, en se concentrant sur 3 périodes de la vie, le début de la puberté, les années de collège et le début de l'âge adulte. L'analyse montre que plus tardive est l'heure du coucher à l'enfance et à l'adolescence, plus élevée est l'augmentation de l'IMC jusqu'à l'âge adulte.

« L'heure du coucher tout autant que la durée totale du sommeil apparaît comme une cible pour la gestion du poids pendant la période de transition vers l'âge adulte», souligne Lauren Asarnow, auteur principal de l'étude et étudiant au doctorat à l'UC Berkeley. L'auteur rappelle également que de nombreux adolescents ne dorment pas les 9 heures de sommeil recommandées par nuit, un manque de sommeil qui vient aggraver le décalage lié aux couchers tardifs. « Se coucher plus tôt à l'adolescence, c'est prendre de bonnes habitudes de sommeil et se placer sur « trend » plus sain à l'entrée dans l'âge adulte».

Source: Sleep Oct, 2015 DOI:10.5665/sleep.5038 Evidence for a Possible Link between Bedtime and Change in Body Mass Index

Lire aussi:

SOMMEIL de l'ADO: Les cours trop tôt nuisent au développement du cerveau et à l'apprentissage

SANTÉ de l'ADOLESCENT: Il y a un temps pour tout, l'écran et le sommeil

Le MANQUE de SOMMEIL à l'adolescence fait le lit de l'obésité

Autres actualités sur le même thème