Vous recherchez une actualité
Actualités

La télévision, un vrai problème de santé publique?

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 2 semaines
British Journal of Sports Medicine et JAMA

Chaque heure de télévision raccourcit notre espérance de vie de 22 mn. Pourtant, les Européens passent en moyenne de 40% de leur temps libre par jour devant le téléviseur. C’est quelques unes des conclusions marquantes de 2 études publiées coup sur coup dans 2 revues, le JAMA (Journal of the american Medical Association) du 15 juin et le British Journal of Sports Medicine du 15 août qui alertent: Trop de télévision est associé à une mortalité prématurée, en particulier liée aux maladies cardiovasculaires.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

r J Sports Med nous dit : Regarder la télévision durant plus de 6 heures par jour raccourcit l'espérance de vie de 5 ans. En bref, la télévision serait un facteur de risque de mortalité et de maladies aussi puissant que le tabagisme ou le manque d'exercice, suggère cette étude. On sait que la sédentarité est associée à un risque élevé de décès, notamment de crise cardiaque ou d'AVC. - Dans cette étude, les auteurs ont utilisé des données déjà publiées de l'étude australienne Lifestyle (AusDiab), portant sur plus de 11.000 adultes âgés de 25 ans ou plus, ainsi que les données nationales de mortalité pour 2008 pour établir la relation entre le temps de télévision et le taux de décès. - Conclusion de cette analyse, les adultes australiens âgés de 25 ans et plus auraient “consommé” 9,8 milliards d'heures de télévision, donc, sur la base des données de mortalité, chaque heure de télévision après l'âge de 25 ans, raccourcit l'espérance de vie du spectateur d'un peu moins de 22 mn. Donc, sur la base des mêmes données, une personne qui passe une moyenne de 6 heures par jour à regarder la télévision peut s'attendre à vivre peu moins de cinq ans de moins que quelqu'un qui ne regarde pas la télé. - sont à comparer avec l'impact d'autres facteurs de mode de vie bien connus sur le risque de décès: Des recherches ont ainsi démontré que le tabagisme à vie est associé à une diminution d'espérance de vie de plus de 4 ans après l'âge de 50 ans et que la perte moyenne de temps de vie associé à 1 cigarette est de 11 minutes, soit l'équivalent d'une demi-heure par jour de temps de télé.


L'étude américaine très récente publiée en juin dernier dans le JAMA, menée par des chercheurs de la Harvard School of Public Health (HSPH) nous incite aussi à modifier nos habitudes. Car regarder la télévision de manière prolongée est associé à un risque accru de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires et de décès prématurés.

- Le message ici est clair, moins regarder la télévision peut réduire considérablement le risque de diabète de type 2, de maladies cardiaques et de mortalité prématurée, explique l'auteur principal Frank Hu, professeur de nutrition et d'épidémiologie à HSPH. "Nous ne devrions pas seulement promouvoir l'activité physique mais aussi réduire les comportements sédentaires”.

- Trop de temps passé devant la télé: Les Européens passent en moyenne de 40% de leur temps libre par jour devant le téléviseur et les Australiens, 50%, ce qui correspond à 3 à 4 heures de télé par jour.

- Un risque de maladies et de décès augmenté: Cette méta-analyse portant sur toutes les études publiées de 1970 à 2011 montre que pour chaque tranche de 2 heures supplémentaires de télévision par jour, le risque de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires et de décès prématuré a augmente de 20, 15, et 13%, respectivement.

Conclusion, trop de temps passé à regarder la télévision peut être associé à une perte de vie. Mais ça on le savait déjà!