Vous recherchez une actualité
Actualités

Le TAGAGISME PASSIF augmenterait le risque de cancer du sein ?

Actualité publiée il y a 10 années 9 mois 5 jours
British Medical Journal

Le tabagisme apparaît significativement lié au risque de cancer du sein, mais le tabagisme passif aussi, selon cette vaste étude menée parmi près de 80.000 femmes, financée par le National Heart, Lung and Blood Institute, les National Institutes of Health (NIH), et le US Department of Health and Human Services. Ainsi des femmes fortement exposées à la fumée secondaire aurait un risque augmenté jusqu'à 32% de cancer du sein par rapport à des femmes préservées. Des conclusions sans appel sur le plan de la santé publique, publiées dans l’édition du 1er mars du British Medical Journal.

Cette étude a évalué les habitudes des fumeurs et l'exposition au tabagisme passif, autour de ces fumeurs, pour déterminer qui développait un cancer du sein dans les années qui suivaient. Les chercheurs constatent que le risque de cancer du sein est associé de manière significative à la fois au tabagisme actif mais aussi aux plus forts niveaux d'exposition liés au tabagisme passif. Cependant, il faut préciser que ce lien n'est que suggéré lorsque le tabagisme passif est considéré comme un facteur à part entière et qu'il n'y a pas de relation claire entre intensité du tabagisme passif et niveau de risque de cancer du sein.


Le message de santé publique reste clair et incontestable : Les limitations de ce type d'étude proviennent du grand nombre de causes et de facteurs de risque du cancer du sein. L'absence de lien clair avec le facteur tabagisme passif seul, n'est pas surprenant en raison de la difficulté de se rappeler d'une exposition passée, en particulier de son exposition pendant l'enfance. Néanmoins, le message de santé publique reste clair et incontestable: le tabagisme et le tabagisme passif de l'entourage et des enfants, ont des effets sur la santé, et ce risque accru de cancer est l'un d'entre eux.

Cette étude américaine de cohorte prospective, menée par des chercheurs américains, de Morgantown, Minneapolis, Buffalo, West Virginia, New York et de Californie a examiné l'association entre le tabagisme et le risque de cancer du sein en utilisant les données précédemment recueillies sur l'exposition à vie de femmes ménopausées à la fois aux tabagismes actif et passif. Les chercheurs ont recueilli des données très détaillées sur la durée d'exposition des participants à la fumée secondaire, des mesures quantitatives de l'exposition dans l'enfance et de l'exposition des adultes au domicile et en milieu professionnel. Les chercheurs ont ainsi analysé des données recueillies auprès de 40 centres cliniques aux Etats-Unis entre 1993 et 1998. Les cas de cancer du sein ont été identifiés par le suivi annuel par questionnaire envoyé aux participants et confirmés par examen des dossiers médicaux. L'étude a duré 10,3 ans en moyenne. Au cours de cette durée de suivi, 3.520 nouveaux cas de cancer du sein ont été identifiés chez les 79.990 femmes suivies.

Résultats : Après ajustements, le risque de cancer du sein s'avère :

· De 9% plus élevé chez les anciens fumeurs (HR 1,09, IC 95% de 1,02 à 1,17)

· De 16% plus élevé chez les fumeurs actuels (HR 1,16, IC 95% de 1,00 à 1,34)

· De 35% plus élevée, la plus forte augmentation, chez les femmes qui avaient fumé pendant 50 ans ou plus (HR 1,35, IC 95% de 1,03 à 1.77)

par rapport des non fumeuses durant toute leur vie.

Pour le tabagisme passif, après ajustement, le risque pour le groupe combiné avec l'exposition la plus importante au tabagisme passif (10 ans ou plus l'exposition à la fumée dans l'enfance, 20 ans ou plus à l'âge adulte au domicile, ou 10 ans ou plus à l'âge adulte, au travail) s'avère :

· De 32% plus élevé vs les personnes qui n'ont jamais été exposées au tabagisme passif (HR 1,32, IC 95% de 1,04 à 1,67).

Il n'y a pas d'association significative dans les autres groupes avec une exposition inférieure tabagisme passif.

Les chercheurs concluent que le tabagisme actif est associé à une augmentation du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées et suggèrent un lien entre tabagisme passif et un risque accru de cancer du sein, mais seulement en cas de forte exposition.

Source: BMJ 2011 doi: 10.1136/bmj.d1016 (Published 1 March 2011) Association of active and passive smoking with risk of breast cancer among postmenopausal women: a prospective cohort study, traduction, adaptation, mise en ligne Alexis Yapnine, Santé log, le 4 mars 2011

Accéder à l'Espace Cancéro