Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME: Pourquoi il ne faut pas prendre de suppléments antioxydants

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 1 semaine
Science Translational Medicine

Les antioxydants peuvent doubler le taux de métastases du mélanome chez les souris, démontre cette étude de l’Université de Göteborg. Ces nouvelles données, présentées dans la revue Science Translational Medicine qui viennent confirmer un effet déjà documenté dans le cancer du poumon, suggèrent des effets similaires chez l’Homme.

Ainsi, selon le professeur Martin Bergö, auteur principal de l'étude, les personnes atteintes de mélanome ou à risque élevé doivent éviter les suppléments nutritionnels qui contiennent des antioxydants.


En janvier 2014, les chercheurs de l'Université de Göteborg avaient déjà démontré que les antioxydants comme la N- acétylcystéine (NAC) et la vitamine E peuvent favoriser la progression et l'agressivité tumorale dans le cancer du poumon. Les chercheurs avaient alors montré sur des souris qu'une supplémentation en antioxydants favorise le développement de tumeurs supplémentaires et plus agressives. Ils avaient également confirmé ces résultats, par expériences sur des cellules cancéreuses de poumon humain.

Cancer du poumon et mélanome, les effets des antioxydants sont différents : Sachant que les radicaux libres peuvent causer le cancer, on avait toujours pensé que les antioxydants, qui détruisent les radicaux libres étaient plutôt protecteurs contre la maladie. Présents dans de nombreux suppléments nutritionnels, les antioxydants sont largement commercialisés avec l'allégation d'efficacité préventive contre les cancers. Ce n'est donc pas le cas : ici, la nouvelle étude montre le même effet délétère des antioxydants dans le mélanome malin, avec un doublement du taux de métastases.

L'effet est cependant différent à celui constaté dans le cancer du poumon : Dans le mélanome malin, la tumeur primaire n'est pas été affectée par la prise d'antioxydants, en revanche, la supplémentation renforce la capacité des cellules tumorales à métastaser. Un effet « grave » puisque dans l mélanome, les métastases sont la cause du décès.

La confirmation est apportée ici sur des cultures de cellules de patients atteints de mélanome malin.

Éviter les suppléments ou les crèmes à base d'antioxydants : la conclusion est que les antioxydants certes protègent les cellules saines contre les radicaux libres mais peuvent aussi protéger et favoriser la tumeur une fois développée.

· Prendre des suppléments nutritionnels contenant des antioxydants peut donc involontairement accélérer la progression d'une petite lésion précancéreuse ou d'une tumeur, alors qu'elle n'est pas encore détectée. Pourtant, si l'usage est que les patients cancéreux sont particulièrement enclins à prendre des suppléments contenant des antioxydants, ils devraient les éviter !

· Attention doncaussi aux lotions pour la peau et autres crèmes qui contiennent parfois des bêta-carotène ou de la vitamine E, ces ingrédients pouvant affecter les cellules de mélanome malin de la même manière que les antioxydants contenus dans les suppléments nutritionnels.

Enfin, il sera important de poursuivre les recherches sur les effets des antioxydants dans les cancers. Sur le processus sous-jacent en cause, mais aussi sur les différents cancers et les différents types d'antioxydants.

Source: Science Translational Medicine 7 Oct, 2015 DOI: 10.1126/scitranslmed.aad3740 Antioxidants can increase melanoma metastasis in mice

Lire aussi : CANCER du POUMON: Les antioxydants NAC et vitamine E favorisent la croissance tumorale -

Autres actualités sur le même thème