Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile: Une explosion de problèmes de santé immédiats

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 6 jours
Academic Pediatrics

TDAH, asthme ou encore otites, des problèmes de santé plus immédiats et bien plus nombreux qu'on ne le pensait sont liés à l’obésité infantile, explique cette étude de l’Université de Californie - Los Angeles (UCLA) publiée dans l’édition de janvier-février de la revue Academic Pediatrics. Des maladies et des troubles qui apparaissent dès l’enfance et perturbent le bon développement physique, cognitif et comportemental de l’enfant.

Le Dr Neal Halfon, professeur de Pédiatrie et de Santé publique à l'UCLA met l'accent sur les conséquences immédiates de l'obésité infantile plus que sur ses comorbidités de long terme qui se développent à l'âge adulte, comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète. L'étude montre un risque beaucoup plus élevé que précédemment estimé. En cause, des décennies de facteurs environnementaux mal appréhendés.


Un risque double voire triple de maladies, de troubles mentaux ou du développement, pour les enfants obèses et 1,3 fois plus élevé pour les enfants en surpoids. Avec l'augmentation spectaculaire de l'obésité infantile au cours des deux dernières décennies, les auteurs remarquent une augmentation parallèle de la prévalence d'autres problèmes de santé débutant dans l'enfance, tels que le déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), l'asthme et les troubles de l'apprentissage.

L'étude, basée sur l'Enquête nationale américaine 2007, portant sur 43.300 enfants américains âgés de 10 à 17 ans, offre un profil national et exhaustif des associations entre le poids et 21 indicateurs de santé, de fonctionnement psychosocial et cognitif, apparaissant donc dès l'enfance, le tout après ajustement pour les facteurs sociodémographiques. 15% des enfants étaient en surpoids et 16% obèses. L'étude montre que les enfants obèses sont plus susceptibles

· d'être en moins bonne santé (OR : 2,18 IC : 95% de 1,76 à 2,69)

· de souffrir d'invalidité et de restreindre leurs activités (OR : 1,39, IC : 95 % de 1.10 à 1.75)

· de troubles émotionnels et comportementaux, dont des problèmes d'intériorisation les problèmes d'intériorisation (OR 1,59), des problèmes d'extériorisation (OR 1,33)

· de taux plus élevés de redoublement (1,57),

· d'absentéisme scolaire

· de TDAH

· de dépression,

· de troubles d'apprentissage,

· de retards de développement,

· de maladies osseuses et de problèmes musculaires et articulaires,

· d'asthme,

· d'allergies,

· de maux de tête,

· d'otites.

Une « explosion » d'affections chroniques dès l'enfance probablement liée à des décennies de facteurs environnementaux sous-estimés, liés aux environnements sociaux et physiques où les enfants vivent, apprennent et jouent.

Ces conclusions tirent une sonnette d'alarme pour les médecins, les parents et les enseignants, qui doivent être mieux informés des risques de comorbidités associées à l'obésité infantile. «L'obésité peut être la cause de la comorbidité, ou la comorbidité la cause d'obésité ou les deux pourraient être causées par d'autres facteurs encore mal appréhendés», expliquent les auteurs. Par exemple, l'exposition à un stress toxique peut modifier les processus neurorégulateurs qui affectent le contrôle des impulsions constatés dans le TDAH, ou encore la sensibilité à la leptine, ce qui peut contribuer au gain de poids.

Source: Academic Pediatrics January 2013 doi:10.1016/j.acap.2012.10.007 Associations Between Obesity and Comorbid Mental Health, Developmental, and Physical Health Conditions in a Nationally Representative Sample of US Children Aged 10 to 17 (Visuels INPES)

Accéder aux dernières actualités sur l'Obésité infantile

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème