Vous recherchez une actualité
Actualités

PATCH CONTRACEPTIF: Un risque multiplié par 7 de thrombose veineuse

Actualité publiée il y a 7 années 1 semaine 1 jour
BMJ

Les femmes qui utilisent un patch transdermique ou un anneau vaginal pour la contraception ont un risque 7,9 et 6,5 fois supérieur de thrombose veineuse par rapport aux non-utilisatrices de contraception hormonale et double de celui associé à une pilule contraceptive, explique cette très large étude danoise, de l'Université de Copenhague publiée dans l’édition du 10 mai du British Medical Journal. Des informations précieuses sur les taux de TEV pour les utilisatrices de contraception hormonale, même si globalement le risque reste faible, de l’ordre de 10 accidents pour 10.000 femmes-années…

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités