Vous recherchez une actualité
Actualités

POLLUTION urbaine: Exposition prénatale, troubles de comportement chez les enfants

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 1 semaine
Environmental Health Perspectives

Ce sont de nouvelles preuves confirmant les effets négatifs de la pollution de l'air sur le comportement des enfants. L’exposition des mères pendant la grossesse à une famille de polluants atmosphériques, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) peut conduire à des troubles de comportement chez leurs enfants. Des conclusions publiées dans l’édition du 22 mars de la revue Environmental Health Perspectives qui montrent un risque augmenté de 30 à 50% selon les troubles.

Les HAP sont des polluants libérés dans l'air durant la combustion de combustibles fossiles comme le diesel, l'essence, le charbon ou autres matières organiques. Cette première étude sur l'association entre exposition prénatale à la pollution et développement de troubles du comportement chez l'Enfant d'âge scolaire est basée sur 2 mesures complémentaires de l'exposition aux HAP: · Les concentrations dans l'air de HAP et · Le niveau d'un biomarqueur d'exposition spécifique des HAP mesuré dans le sang du cordon ombilical et maternel.


Lorsqu'ils sont inhalés par la mère pendant la grossesse, les HAP peuvent passer à travers le placenta vers le sang et autres tissus et se lier à l'ADN du fœtus.

L'étude, new-yorkaise, a suivi les enfants de 253 mères non-fumeuses de zone urbaine qui ont accouché entre 1999 et 2006. Le Dr Frederica Perera, directeur du Centre Britannique pour la santé environnementale des enfants de la Mailman School of Public Health, a mesuré ces 2 indicateurs de l'exposition aux HAP. Les mères ont renseigné une évaluation détaillée du comportement de leur enfant.

Une forte exposition prénatale aux HAP, que ce soit caractérisée par les concentrations dans l'air de HAP ou le niveau d'un biomarqueur d'exposition mesuré dans le sang du cordon ombilical et maternel a été significativement et positivement associée à des symptômes d'anxiété (OR : 1,52), de dépression ou troubles de l'attention (OR : 1,32 IC :95%).

"Cette étude fournit des preuves que les niveaux d'HAP rencontrés à New York peuvent nuire au comportement de l'enfant. Des résultats préoccupants en raison des symptômes identifiés et leurs conséquences sur l'épanouissement social et scolaire de l'enfant».

Source: Environmental Health Perspectives published 13 févr. 2012| doi:10.1289/ehp.1104305 “Prenatal Polycyclic Aromatic Hydrocarbon (PAH) Exposure and Child Behavior at age 6-7

Accéder à d'autres actualités sur les TDAH, ou DÉFICIT de l'ATTENTION/HYPERACTIVITÉ
Accéder au Dossier Les troubles psychosomatiques chez l'Enfant Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème