Vous recherchez une actualité
Actualités

Prévention du TABAC: Cibler les jeunes adultes autant que les adolescents

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 2 jours
The Journal of Adolescent Health

Cette étude de l’Université de Montréal appelle à la prévention du tabagisme chez les jeunes adultes et non plus seulement chez les adolescents. Ces conclusions, publiées dans le Journal of Adolescent Health montre en effet un risque de devenir fumeur chez les jeunes adultes, extrêmement élevé. Un phénomène plutôt récent favorisé par de nouveaux efforts de l’industrie pour atteindre davantage les jeunes adultes.

«Si l'on parvient à prévenir l'usage du tabac chez les jeunes adultes, les probabilités qu'ils ne deviennent jamais fumeurs sont très élevées», affirment les auteurs qui constatent que parmi les jeunes adultes qui n'ont pourtant jamais fumé, 14 % deviendront fumeurs entre les âges de 18 et 24 ans et qu'aux Etats-Unis, on note une augmentation de 50 % du nombre de jeunes adultes qui se mettent à fumer après leurs études secondaires. Considérant la diminution globale du tabagisme observée au cours des trois dernières décennies, les chercheurs se basent sur plusieurs études suggérant que l'industrie du tabac cible aujourd'hui davantage les jeunes adultes.


Cette tendance a incité Jennifer O'Loughlin et son équipe de l'ESPUM à identifier les motifs qui poussent les jeunes adultes à commencer à fumer afin de trouver des pistes de prévention. Son étude a porté sur les données d'une étude de cohorte, la Nicotine Dependence in Teens (NDIT), qui a suivi 1.293 jeunes de l'âge de 12 à 24 ans. Au sein de la cohorte,

· 75 % des jeunes ont expérimenté la cigarette,

· 44% d'entre eux ont commencé à fumer avant l'école secondaire,

· 43% pendant leurs études secondaires,

· Et 14% dans les 6 années suivant la fin des études secondaires.

Si tous n'ont pas nécessairement continué de fumer par la suite, les chercheurs constatent que la poursuite du tabagisme est associée à 3 facteurs de risque indépendants: l'impulsivité, de mauvais résultats scolaires et la consommation d'alcool.

3 facteurs prédictifs : Jennifer O'Loughlin explique l'impact de ces 3 facteurs par la diminution du contrôle parental, avec le temps et l'âge, sur l'impulsivité du jeune, par le lien entre le décrochage scolaire et l'entrée dans le monde du travail où le tabagisme est plus élevé et, enfin, à la perte de maîtrise liée à une consommation d'alcool excessive. Car, en effet, certains des fumeurs tardifs présentaient une plus grande impulsivité que les autres participants de l'étude.

Une insuffisance de prévention ciblée sur le jeune adulte : Les campagnes de prévention liées à l'usage du tabac visent principalement les jeunes adolescents, compte-tenu l'âge de la première cigarette situé aujourd'hui autour de 12-13 ans. Cette étude montre donc la nécessité de s'attaquer aussi à la prévention du tabagisme chez les jeunes adultes.

Source: Journal of Adolescent Health 30 August 2013 doi:10.1016/j.jadohealth.2013.07.009 Incidence and Determinants of Cigarette Smoking Initiation in Young Adults et Communiqué UdM Why Do Young Adults Start Smoking? (Visuel@ © Eugenio Marongiu - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Tabagisme

Voir aussi : TABAC: Les jeunes snobent les images choc -

Autres actualités sur le même thème

Pages