Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Les hommes vivent mal les succès de leur partenaire

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 3 semaines
The Journal of Personality and Social Psychology

Jaloux ou meurtris dans leur estime de soi ? Les hommes –mais pas les femmes- « se sentent mal » lorsque leur partenaire féminin réussit, et a fortiori mieux qu’eux, révèle cette étude publiée le 29 août dans Journal of Personality and Social Psychology. En synthèse, les hommes interprètent inconsciemment le succès d'une partenaire comme leur propre échec, même s’ils ne sont pas en concurrence directe.

Chez les hommes l'estime de soi reste encore, dans le subconscient, liée aux réussites et aux échecs du partenaire féminin et les hommes ne sont pas capables, –en général-, d'apprécier les succès de leur partenaire. Ils perdent inconsciemment plus d'estime de soi lorsque leur partenaire féminine réussit que quand lorsqu'elle échoue. En revanche, chez les femmes, l'estime de soi n'est pas été affectée par les succès du partenaire masculin, au contraire.


Surpassé, l'homme se sent menacé : L'étude a porté sur 32 couples hétérosexuels néerlandais qui devaient passer un test de résolution de problèmes et d'intelligence sociale. Chaque participant était informé, à l'issue du test, des résultats de son partenaire. Les participants ont été soumis à un test afin d'évaluer leur estime de soi « implicite" (visuel du haut). Pour ce test, ils devaient associer rapidement sur ordi, à « moi » de « bons » ou de « mauvais » mots (Voir ex. test à gauche).

Apprendre le score élevé ou faible du partenaire n'a pas d'incidence sur ce que les chercheurs appellent l'estime de soi explicite (Visuel du bas), mais pour les hommes a une incidence sur l'estime de soi implicite. «Il est logique que l'homme se sente menacé si sa compagne le surpasse lorsque l'objectif est commun », commente l'auteur.

Surtout s'il a lui-même échoué : Les chercheurs ont ensuite mené en ligne d'autres expériences avec 896 participants, dont 657 américains, dont 284 hommes, invités à réfléchir à un moment où leur partenaire avait réussi ou échoué. En utilisant les mêmes tests de mesure de l'estime de soi, les chercheurs constatent que la réaction inconsciente des hommes est d'autant plus forte qu'ils ont eux-mêmes échoué là où leur partenaire a réussi. En revanche, et c'est ce que conclut l'étude, les femmes déclarent se sentir mieux dans leur relation de couple lorsqu'elles pensent à un moment de succès de leur partenaire plutôt qu'à un moment où leur partenaire a échoué. Mais, là encore, ce n'est pas le cas des hommes.

Source: Journal of Personality and Social Psychology doi: 10.1037/a0033769 August 5, 2013 Gender Differences in Implicit Self-Esteem Following a Romantic Partner's Success or Failure (Visuel© Syda Productions - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités en Psycho

Autres actualités sur le même thème