Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ et Incontinence: Un besoin de formation pour répondre aux besoins des patients

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 2 jours
Journal of Advanced Nursing

Apporter aux personnels de santé une formation sur la prise en charge des troubles et des besoins sexuels des personnes ayant une incontinence, permet aussi aux professionnels de répondre à des questions intimes du patient ou de la patiente et de façon proactive. Ce sont les conclusions de cette étude, publiée dans le Journal of Advanced Nursing, qui appellent tous les professionnels de la santé, confrontés aux troubles de la continence ou quel que soit leur domaine d’exercice, à recevoir une formation sur la sexualité.

Alors que l'incontinence urinaire concerne officiellement près de 3 millions de Français, ces chiffres restent probablement sous-estimés, car beaucoup n'osent pas parler de leur incontinence, ou sous-estiment le problème. Si la définition reste somme toute subjective, du moins pour le patient, le rôle du médecin ou du professionnel de santé est double, savoir percevoir la souffrance ou entendre la plainte du patient, celle de l'incontinence et, celle fréquemment associée des troubles associés de la sexualité.


Quand l'incontinence s'accompagne de troubles de la sexualité : Pour de multiples raisons (anatomiques, neurologiques, psychologiques), les troubles de la continence s'accompagnent souvent de troubles de la sexualité :

- 25 à 50 % des femmes présentant une incontinence urinaire, se plaignent aussi de troubles sexuels

- 60 % des femmes souffrant d'incontinence urinaire font mention, lorsqu'elles sont questionnées, de fuites pendant les rapports (3).

- Chez l'homme aussi : Si l'incontinence urinaire est moins fréquente chez l'homme, elle est tout aussi très handicapante : l'incontinence urinaire masculine est souvent la conséquence du traitement du cancer de la prostate (prostatectomie, radiothérapie).

- Elle s'accompagne alors souvent de troubles de l'érection, voire d'incontinence pendant les rapports.

Dans cette étude, les chercheurs ont interrogé 29 infirmières, professionnels paramédicaux et personnels soignants, sur leur capacité et leur confiance pour aborder les questions sexuelles avec leurs patients. Les auteurs ont également mené des entretiens approfondis avec 12 de ces professionnels participants. Toutes les tranches d'âge étaient représentées parmi les participants, âgés de 20 à 55 ans et plus, en majorité des femmes (79%) et la plupart exerçant à l'hôpital ou en établissement de santé. Une incontinence, les suites d'une intervention ou tout autre handicap physique acquis peut diminuer l'estime de soi d'une personne, sa propre perception de son attractivité, ses relations avec les autres et son « fonctionnement » sexuel», explique l'auteur principal, Agnes Higgins, professeur de santé mentale à l'École des sciences infirmières de Dublin (Irlande).

Les connaissances des participants professionnels de santé ont été évaluées dans 13 domaines clés liés à la sexualité des patients, dont le vieillissement, la communication et l'aide au patient. Le score moyen de connaissance était de 1,9 sur 4 avant la formation et de 2,5 sur 4 après, ce qui équivaut à une augmentation de 30 des connaissances. Les participants ont tous évalué la formation comme très utile, déclarant être mieux préparés à réagir face aux questions des patients sur la sexualité. «Je suis moins mal à l'aise et lorsque les patients me posent une question, même en plaisantant et je suis un peu heureux de proposer » : « Eh bien, si c'est un problème pour vous ... souhaitez-vous en parler un peu plus ? », plutôt que de juste en rire avant de passer à la question suivante…

Une étude qui suggère que l'éducation et la formation à la sexualité conduit à une amélioration appréciable des connaissances, des compétences mais aussi du confort des professioonnels face à ces questions et à ces troubles.

Source: Journal of Advanced Nursing doi: 10.1111/j.1365-2648.2012.05959.x Mixed methods evaluation of an interdisciplinary sexuality education programme for staff working with people who have an acquired physical disability.(Vignette © Fotolia.com – Hannamonika)

Pour savoir en parler aussi avec son partenaire

Recevoir un échantillon

Accéder au dossier de Santé log « Incontinence et sexualité » - Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages