Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS: Son hormone cortisol fige à jamais les mauvais souvenirs

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 3 semaines
Neuropsychopharmacology

Cette étude de la Ruhr-Universität Bochum contribue à expliquer pourquoi les souvenirs liés à des moments ou situations de stress intense sont souvent très ou trop tenaces. En cause, le cortisol, hormone du stress et son double effet. Le cortisol, à niveaux élevés durant les épisodes de stress, renforce en effet 2 étapes de la mémorisation, la formation du souvenir et le rappel du souvenir.

Les auteurs, psychologues, suggèrent que leurs résultats contribuent à expliquer la forte persistance des souvenirs émotionnels forts qui se produisent en cas d'anxiété et le trouble de stress post-traumatique en comparaison des autres souvenirs d'expériences émotionnelles plus anodines qui vont s'effacer au fil du temps. Ainsi, les personnes souffrant d'anxiété ou de trouble de stress post-traumatique restent parfois « hantés » par certains souvenirs traumatiques. Le cortisol, l'hormone du stress renforce la consolidation de ces souvenirs durant les heures qui suivent une expérience stressante et améliore aussi le processus de récupération de la mémoire.


C'est une expérience menée sur 3 jours consécutifs qui permet d'aboutir à ces conclusions. Les sujets étaient invités le premier jour à apprendre une association entre des formes géométriques spécifiques et un choc électrique désagréable. Le deuxième jour, une partie des participants a reçu une pilule de cortisol, l'autre un placebo. Puis les sujets ont revu l'une des formes géométriques associées à la décharge électrique. Le troisième jour, leur mémoire des formes géométriques a été testée. Les participants qui avaient pris le cortisol se rappelaient particulièrement bin –et mieux que les autres- la forme associée à la décharge. Leur conductance de la peau, une mesure établie du stress s'avère alors plus élevée.

L'hormone de stress améliore donc le processus de mémorisation et de rappel. C'est pourquoi personne ayant vécu sous stress un événement terrifiant verra le souvenir de cet événement reconsolidé après chaque rappel de mémoire.

Source: Neuropsychopharmacology 10 June 2015 DOI: 10.1038/npp.2015.160 Effects of cortisol on reconsolidation of reactivated fear memories

Lire aussi: STRESS post-trauma: Un médicament pour effacer les mauvais souvenirs –

STRESS: Un médicament pour chasser les mauvais souvenirs?

PSYCHO: Quelle stratégie pour chasser ses mauvais souvenirs? -


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages