Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAGISME: Arrêter? Bien plus facile avec des fruits et des légumes!

Actualité publiée il y a 8 années 6 mois 1 jour
Nicotine and Tobacco Research

Oui, les fumeurs qui consomment beaucoup de fruits et légumes sont trois fois plus susceptibles d’arrêter de fumer. Consommer fruits et légumes apporterait donc un autre bénéfice, l’aide au sevrage tabagique. L’étude, menée par des chercheurs de l'Université de Buffalo et publiée dans l’édition en ligne du 21 mai de la revue Nicotine and Tobacco Research, est la première à démontrer la relation entre la consommation de fruits et légumes et l’arrêt du tabac.

Cette étude longitudinale a porté sur 1.000 fumeurs de 25 ans et plus, sélectionnés en aléatoire et interviewés par téléphone, suivis 14 mois plus tard, avec une nouvelle interview portant sur l'usage du tabac au cours du dernier mois.


Le Pr Gary A. Giovino, président du Département de santé communautaire à l'UB rappelle que si d'autres études ont fourni un instantané sur le régime alimentaire des fumeurs et non-fumeurs, son étude a été la première à regarder si d'anciens fumeurs ont accru leur consommation de fruits et de légumes les mois précédant l'arrêt du tabac ou si des fumeurs qui consomment des fruits et légumes sont plus susceptibles de cesser de fumer.

Les chercheurs constatent que,

· les fumeurs qui ont consommé le plus de fruits et légumes sont 3 fois plus susceptibles de ne pas avoir fumé dans les 30 derniers jours que ceux qui consomment la plus faible quantité de fruits et légumes. Ces résultats persistent même après ajustement avec d'autres facteurs comme l'âge, le sexe, la race / ethnicité, l'éducation, le revenu du ménage et l'état de la santé.

· les fumeurs à plus forte consommation de fruits et légumes fument moins de cigarettes par jour, fument leur première cigarette de la journée plus tard et ont un score plus faible de dépendance à la nicotine, sur la base d'un test standard.

« Consommer des fruits et légumes peut donc aider les gens à arrêter de fumer», explique le Dr Jeffrey P. Haibach, auteur principal de l'étude, qui avance plusieurs explications possibles, comme une dépendance à la nicotine moindre pour les personnes qui consomment beaucoup de fruits et de légumes, l'effet rassasiant d'une consommation élevée de fibres, le fait que les fruits et légumes peuvent aggraver le goût des cigarettes. L'auteur rappelle aussi, qu'a contrario, certains aliments sont connus pour renforcer la dépendance au tabac, comme les viandes, l'alcool et les boissons contenant de la caféine.

Il s'agit maintenant pour les chercheurs d'identifier les mécanismes qui expliquent comment la consommation de fruits et de légumes peut aider les fumeurs au sevrage tabagique. Mais une amélioration de l'alimentation pourrait donc être une mesure de plus pour aider les fumeurs à arrêter, dans le cadre d'une stratégie globale.

Source: Nicotine Tob Res first published online May 21, 2012 doi:10.1093/ntr/nts130 A Longitudinal Evaluation of Fruit and Vegetable Consumption and Cigarette Smoking (Visuel © Janina Dierks - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Tabagisme

Autres actualités sur le même thème